RDC-OUGANDA : Forum transfrontalier contre la crise de la santé publique “EBOLA”

208 Vues

Tenant compte de la situation épidémiologique du virus EBOLA qui se vit à l’Est de la République Démocratique du Congo, la prévention est désormais une priorité internationale, c’est dans cet ordre d’idée que la RDC et l’OUGANDA avec l’appui technique et financier de l’UNICEF ont organisé une réunion de haut niveau ce mardi 5 novembre 2019 à l’hôtel VIENNA dans le district de BWERA en OUGANDA voisin pour dresser le bilan de la riposte coordonnée de manière bilatérale, mobiliser les communautés et capaciter les personnes influentes en vue d’une alliance véritable contre l’actuelle épidémie qui terrifie les populations dans la région, ainsi les ministères de la santé de deux pays “RDC-OUGANDA” ont planché sur le renforcement de leur collaboration dans la lutte contre la maladie virale d’EBOLA.

A en croire l’épidémiologiste du ministère de la santé de la RDC, Docteur MARTIN MOMBAYE IYEMVELA, la flambée restant encore limitée aux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri les équipes de la riposte contre la maladie à virus EBOLA sont dans une phase très déterminante pour vaincre cette maladie mortelle vu qu’à ce jour, le seul pays qui est encore touché par EBOLA est la République Démocratique du Congo.

A l’unanimité tous les participants entre autres; les leaders religieux, culturels et les animateurs de la société civile ainsi que les autorités politiques et administratives se sont mis d’accord sur l’option essentielle d’améliorer le degré de la prévention et du contrôle et la création d’une plate forme transfrontalière d’échange sur la maladie à virus EBOLA.

Ces derniers ont tout de même élaboré un plan d’action bilatérale sur l’engagement communautaire et la communication de risque.

Il faut cependant rappeler qu’en date du 11 juin 2019, le ministère de la santé Ougandaise avait déclaré le 6ème foyer de la maladie à virus EBOLA dans le district de KASESE , dans le Sud-Ouest de l’OUGANDA.

Le premier cas fut un enfant de cinq ans qui était l’une des six personnes qui avaient quitté la RDC alors qu’il faisaient toujours l’objet d’un suivi suspect, à la suite de l’enterrement de leur grand-père qui a succombé étant positif au virus EBOLA.

Signalons que KASINDI-LUBIRIHA une cité située à l’extrême Est du territoire de BENI au Nord-Kivu, est voisine du district de KASESE à une frontière poreuse qui permet l’entrée et la sortie libre de personnes.

Signalons que, ce forum transfrontalier s’est clôturé par les signatures de l’engagement des participants en faveur de la lutte contre EBOLA.

PAUL ZAIDI

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Aucun vote pour le moment! Soyez le premier à noter cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.