RDC:L’OMS déclare la maladie à virus Ebola une «urgence» sanitaire mondiale

118 Vues

Face à sa persistance en République Démocratique du Congo, L’organisation mondiale de la santé a déclaré vendredi la maladie à virus ebola une urgence sanitaire mondiale.
Depuis près d’une année cette maladie se vît dans les provinces de l’ituri et celle du Nord-Kivu dans l’est de la république démocratique du Congo et a déjà tué près de 1700 personnes.

Vu la croissance du taux de mortalité lié à cette maladie l’OMS estime qu’il est bien claire de déclarer cette maladie une « urgence » sanitaire mondiale.
Cette annonce arrive alors qu’un cas venu de Butembo a été détecté dans la ville de Goma capitale de la province Nord-Kivu le dimanche 14 juillet dernier ,peu après son transfèrement au centre de traitement de la maladie à katwa ou les spécialistes ont constaté tout simplement son décès.

cette situation reste préoccupante pour L’OMS qui constate la menace à l’endroit des personnels engagés dans la riposte et l’insécurité dans les zones ou la maladie fait rage qui a changé de donne. cette organisation sanitaire confirme que cette maladie est désormais une « urgence » sanitaire mondiale. Ce premier cas d’Ebola enregistré à Goma capitale du Nord-Kivu plus grande ville de l’est du Congo a attiré l’attention des humanitaires pour avoir un œil sur l’évolution de la maladie qui fait déjà des victimes.
A Genève , Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré qu’il « était temps pour le monde de prendre acte » de l’épidémie, mais il a recommandé que les frontières de la RD Congo avec ses voisins restent ouvertes.

Goma une ville de près de 2millions d’habitants ,semble bousculer la routine de la « riposte » face à une épidémie déclarée depuis le 1er août 2018.
« Il est important d’évaluer le niveau de risque », avait déclaré à la presse à Goma Ibrahima Socé Fall, le directeur général adjoint de l’OMS.

Par ailleurs « L’évaluation de l’OMS montre que le risque est élevé pour les provinces et les pays voisins, notamment l’Ouganda et le Rwanda », a ajouté le coordinateur de l’OMS sur place Michel Yao.

Signalons que la ville de Goma est proche du Rwanda, qui a déconseillé à ses ressortissants de traverser la frontière.

La ville bien connue des humanitaires et des Nations unies, dispose d’un aéroport connecté à Kinshasa, Entebbe-Kampala et Addis Abeba. Des bateaux partent vers la province voisine du Sud-Kivu ou le gouverneur Théo Kasi Ngwabije rappelait la population de sa province à prendre des précautions pour éviter la propagation à Bukavu.

Riposte contre Ebola,dépassement ou échec des équipes de travail au Nord-Kivu?

Alors que la maladie se propage dans la partie Est particulièrement en ituri avec des nouveaux cas à Mambasa et Goma d’aucun s’interroge si les équipes de ripostes ont ils échoués ou dépassé de la persistance de cette maladie qui a déjà tués près de 1700 personnes. d’aucun se pose la question de savoir si l’épidémie est en voie d’être élaguer sur le sol congolais.

Le docteur Muyembe,médecin expert sur cette épidémie en Rdc dans une émission de débat sur la radio onusienne (radio Okapi) plaidait lui pour le changement des équipes de lutte contre Ebola au Nord-Kivu, cet epidemiologiste estime que la mise en place des nouvelles stratégies entre autre la dépolitisation de la gestion de cette maladie pourraient faciliter son éradication.

La rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.