RDC : L’armée Congolaise lance une nouvelle opération militaire à Djugu

240 Vues

L’armée Congolaise a lancé une nouvelle opération militaire dénommé “Zaruba ya Ituri” contre les miliciens qui opèrent dans le territoire de Djugu.

D’après les chiffres avancés par l’armée, 16 miliciens ont été tués depuis le début de cette opération.

« Nous avons lancé les offensives contre ces hommes de Ngudjolo, 16 miliciens sont déjà neutralisés et un capturé. 4 armes AK 47 ont été récupérées. Notre souci est de détruire les bastions de ces ennemis de la paix dans la forêts Wago. C’est pourquoi nous sommes dans une opération dénommé “zaruba ya ituri ” », a indiqué le porte-parole des FARDC dans la province de l’Ituri, le lieutenant Jules Ngongo.

Dès le lancement de cette opération, plusieurs militaires ont été déployés pour renforcer la sécurité et de cette région.
Pour lutter contre l’insécurité en Ituri, plusieurs acteurs communautaires se sont impliqués afin de sensibiliser les populations à la paix, notamment l’église catholique. Mgr Dieudonné Uringi, l’évêque du diocèse de Bunia, a pour sa part dénoncé l’existence d’une secte dénommé CODECO qui encourage les massacres.

« Ces criminels sont éparpillés dans les différents Secteurs et Chefferies du Territoire de Djugu et ont installé leur Base dans la forêt de Wago et sont encouragés par la Secte CODECO. D’autres sont installés dans les Secteurs de Geti et de Tchabi (FRPI et ADF/Nalu). Ils portent des armes blanches et des armes à feu et des tenues des FARDC, en général », a déclaré Mgr Dieudonné Uringi.

Suite aux multiples massacres perpétrés dans les territoires de Djugu et de Mahagi, plus de 300 000 personnes ont été contraintes de quitter leurs villages.

Olivier Kalume

Cliquez sur une étoile pour la noter!