RDC: la province du Kasaï et celle du Kasaï Central au coeur des conflits frontaliers

200 Vues

Le Gouverneur du Kasaï et son homologue de la province voisine du Kasaï central osnt entrepris des démarches pour régler un différend frontalier après plusieurs interventions dont celle amorcée par une commission d’experts nationaux encore à pied d’œuvre.

Après les assemblées provinciales qui s’étaient employées à la recherche des solutions concertées, les conflits frontaliers entre les deux Kasaï ont resurgi au point de mobiliser les nouveaux gouverneurs à amorcer d’autres voies de solutions.

En effet, c’est le Gouverneur du Kasaï, Dieudonné Pieme, a déclaré ce week-end, avoir échangé avec son homologue du Kasaï central, Martin Kabuya, accusé de violer les limites du Kasaï à Bakua kenge dans le territoire de Mweka.

Les deux autorités provinciales se sont convenues de se remettre aux avis des experts de deux provinces.

“Le Kasaï et Kasaï Central est une seule famille. Nos différends ne doivent pas se régler sur la place publique. Les experts de deux provinces descendrons sous peu pour départager”, a souligné le Gouverneur du Kasaï devant la presse à son retour de Kinshasa.

Le Gouverneur du Kasaï Central aurait envoyé une expédition militaire pour chasser les agents percepteurs de la DGRKAS commis à la perception de droit de passage de wagon de maïs vers d’autres provinces à Bakua kenge.

Martin Kabuya aurait considéré cette localité limitrophe avec le Kterritoire de Demba comme une localité de sa province.

L’élu du coin, le Député provincial Bope, avait déploré cette situation qui risquerait de créer de tension entre les deux provinces, dont les relations se sont détériorées suite à la mauvaise gestion par le Gouverneur Martin Kabuya de la somme de 500.000$, assistance du Chef de l’État aux retournés volontaires de l’Angola.

En août 2019, une délégation de députés provinciaux du Kasaï a séjourné à Mbuji-Mayi au Kasaï oriental voisin. Objectif: rechercher ensemble des solutions concertées et pacifiques aux conflits récurrents à leurs limites administratives. Elle en a discuté, le jeudi 20 août 2009.

La délégation du Kasaï occidental, composée de 5 députés et 3 experts, était munie d’un document intitulé: « Termes de référence de négociations avec l’assemblée provinciale du Kasaï oriental ». Il décrit le climat de tension qui persiste entre les frères du grand Kasaï et retrace l’historique des limites des provinces qui composent cet espace socio culturel.

Selon les membres de cette délégation, ces conflits tirent leurs origines du traçage sentimental des limites, de la convoitise des minerais et d’une législation obsolète ne tenant pas compte des réalités sociologiques et culturelles.

Rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Aucun vote pour le moment! Soyez le premier à noter cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.