RDC: Formation du gouvernement, l’embarras de sylvestre Ilunga sur le choix des ministrables AFDC-A!

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga recevant solennellement les listes de candidats ministrables ce dimanche à Kinshasa ©Photo de tiers

179 Vues

Les délégués du  Front Commun pour le Congo FCC, et du cap pour  le changement CACH ont déposé ce dimanche auprès du premier ministre, leurs  listes  de candidats ministrables pour le prochain gouvernement. Le problème apparent est celui de  la gestion du dossier AFDC A, après l’exclusion de son autorité morale, Modeste Bahati Lukwebo du rang de la coalition pro Kabila, une franche conduite par la députée Néné Nkulu est restée fidèle.

A la question de savoir, à qui appartient l’AFDC A ?  La réponse est claire, en se référant à la  décision mise à jour  du ministère l’intérieur de juin 2018 sur les partis et regroupement autorisés à fonctionner en RDC, seul Modeste Bahati  peut engager ce regroupement. En dépit de son verrouillage du système Kabila,l’ex ministre du plan tente de foncer après son échec au bureau du sénat,pour obtenir des portes feuilles au prochain gouvernement Ilunga Ilunkamba, celui-ci  n’a pas encore clairement défini sa nouvelle reconfiguration.

C’est dans cet imbuglio que l’homme de Katana, a affirmé aussi à la presse avoir déposé la liste de candidats ministrables pour le compte de son regroupement au Premier ministre, Sylvestre Ilunga, dont la même copie  a été déposée au  chef de l’Etat.

Dans la foulée, le FCC a  aussi présenté  sa liste des candidats ministrables avec  le CACH, et s’oppose  à la participation de l’AFDC/A  aile Bahati au prochain gouvernement indiquant qu’il  ne se retrouve ni  au FCC  ni  au  CACH.

Pour couper court à cette confusion, le conseil national  de suivi de l’accord a dans cette situation tenu à recommander au premier ministre Ilunga de prendre en compte les listes présentés par Modeste Bahati soulignant que le parti est reconnu légalement pour fonctionner au pays  « Seule l’AFDC de Bahati qui doit présenter la liste de candidats ministres et vice-ministres. Si le Président de la République et le Premier ministre constatent que l’AFDC-A est un partenaire incontournable, il faut se référer directement à l’honorable Modeste Bahati» a martelé  sur Top Congo Valentin Vangi  rapporteur du CNSA.

 Pendant ce temps, la députée Nkulu a affirmé  dans un twet que  ses listes sont bel et bien incorporées sur celles présentées par le Front commun pour le Congo.

Cette démarche est désapprouvée par  Maitre Georges Kapiamba de l’association congolaise pour l’accès à la justice qui condamne cette pratique de dédoublement qui viole les lois du pays, et appelle au premier ministre sylvestre Ilunga à rejeter tout simplement la liste  de Pro Nkulu.

«En reprenant des noms des candidats ministres et vices, dissidents de l’AFDC-A, le FCC prouve qu’il ne respecte pas les lois de RDC en poursuivant la pratique de dédoublement des partis politiques. Nous prions le Premier Ministre  ILUNGA à rejeter sa liste pour se conformer à la loi sur les partis politiques » a réagit l’avocat.

En attendant que les listes soient  présentées au  chef de l’Etat, et à Joseph Kabila l’autorité morale du FCC, le premier ministre Ilunga a indiqué qu’il pourra se rassurer  sur le respect des critères de désignation.

Patrick ABELY

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.