RDC : Fin des travaux de l’ANAPI sur de vulgarisation des réformes du climat des affaires en RDC

Le DG de l'ANAPI à droite et le directeur technique de la CNSS à cause, à la journée de sensibilisation et de vulgarisation des réformes du climat des affaires en RDC. Photo Credit : Olivier Kalume/ElectionNet

107 Vues

L’agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI) a achevé ce mercredi 31 juillet à Kinshasa ses deux journées de sensibilisation et de vulgarisation des réformes du climat des affaires en République Démocratique du Congo.

Pour cette deuxième et dernière journée, deux ateliers ont été animés notamment par le Directeur général de l’ANAPI et avaient comme thème assurance sociale et médicale et fiscalité et PME  (petites et moyennes entreprises).

Au cours de ces ateliers, quelques entreprises et institutions publiques sont intervenues pour expliquer les différentes réformes déjà opérées. C’est le cas de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), la Direction générale des impôts  (DGI) et la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK).

La CNSS a présenté les nouvelles réformes sur les charges sociales prises en compte par la sécurité sociale, parmi lesquelles on retrouve les branches des risques professionnels, des prestations aux familles et des pensions.

Toujours dans le cadre de ces ateliers, la Direction générale des impôts a également présenté ses réformes fiscales sur les entreprises, les PME en particuliers.

Pour les réformes fiscales, on peut noter l’exemption des taxes sur le revenu salarial de toutes les personnes rémunérées à hauteur du SMIG et l’instauration d’une taxe forfaitaire de 50.000 Francs congolais pour toutes les Micros – Entreprises, hormis les taxes provinciaux. Pour la ville-province de Kinshasa, la Directrice générale des recettes de Kinshasa  (DGRK), Rita Bola, a présenté la palette des taxes que les PME sont censées payer.

Ces journées de sensibilisation et de vulgarisation des réformes du climat des affaires en RDC ont été une occasion pour plusieurs institutions et entreprises de présenter les réformes et innovations initiées en vue d’une amélioration de la situation économique du pays.

OLIVIER KALUME

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.