RDC :  Félix Tshisekedi ne digère pas la défaite des Léopards

Félix Tshisekedi aux côtés de Constant Omari, président de la fédération congolaise de football.

106 Vues

Décidément, le football ne laisse pas indifférent. L’enjeu du ballon rond peut faire réagir jusque dans les palais présidentiels. Depuis son accession au pouvoir, le président Félix Tshisekedi s’est toujours montré proche de ses compatriotes. Le chef de l’État s’est montré encore plus proches des footballeurs congolais. Ainsi, lors de la rencontre de la sixième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations, le numéro 1 des congolais a fait son apparition au stade des Martyrs de Kinshasa, vêtu du maillot des Léopards. Cela avait été apprécié par une grande partie des supporter des Léopards. On a vu aussi le président de la république prendre dans ses bras des footballeurs ou tancer les joueurs de V. Club après leur déconvenue en ligue des champions. Pendant la campagne Égyptienne de la coupe d’Afrique des Nations, le chef de l’État a fait preuve d’un soutien indéfectible au onze congolais.  Absent d’Alexandrie où les Léopards ont joué et perdu face aux Bereas de Madagascar, le chef de l’État s’est laissé aller à un commentaire peu commun pour un président de la république. Répondant aux journalistes sur la défaite de l’équipe nationale congolaise, Félix Tshisekedi s’est fendu de ce commentaire : ” J’étais très révolté. Nous avons très bien joué, mais nous avons été victimes de l’arbitrage. L’arbitre nous a refusé deux penalties en bonne et due forme. C’est inacceptable.” Ce bref commentaire que certains journalistes comparent aux propos de Youssouf Mulumbu se propage sur les réseaux sociaux et suscite de commentaires. Selon un observateur, le chef de l’État, aurait mieux fait ” de ne pas descendre dans l’arène du football, avec des propos de supporter”.Une polémique qui est peut-être le revers d’une trop grande proximité entre un chef et son peuple.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!