RDC:Ebola,insécurité au Nord-Kivu sont elles les causes de la défection de Mbusa Nyamwisi à la coalition Lamuka?

Mbusa Nyamisi Antipas

196 Vues

La coalition Lamuka vient de connaître depuis mardi soir, une défection d’un de ses leaders signataires de l’accord de Genève. Antipas Mbusa Nyamwisi président du RCD KML a dit jeter son éponge et suspendre sa participation aux activités de la plateforme politique qui a soutenu Martin Fayulu aux élections du 30 décembre 2018 en RDC.

Le leader du RCD-KML dit vouloir s’engager au côté du nouveau président de la république dans la Lutte contre l’insécurité et la maladie à virus Ebola qui déciment la population du grand nord de la province du Nord-Kivu à l’est de la république Démocratique du congo.

«J’ai l’appréhension que certains aspects de l’approche arrêtée en accord avec les autorités de la République pour combattre efficacement ces deux phénomènes pourraient ne pas rencontrer l’adhésion de tous les membres du Présidium» a déclaré Mbusa Nyamwisi dans une correspondance adressée à Moïse Katumbi coordinateur de la plateforme jusqu’en juillet 2019.

Lutte contre Ebola, Tedro a-t-il soudoyé Mbusa Nyamwisi ?

Alors qu’il ne s’était pas personnellement impliqué dans la lutte contre cette épidémie, Nyamwisi avec Martin Fayulu , ont rencontré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé OMS Docteur Tedros Adhanom, lundi 17 Juin à Kinshasa. Si le président de L’Ecide est resté constant, sur son radicalisme au régime Tshisekedi en réclamant «la vérité des urnes», le leader de Rcd Kml lui a tout simplement tourné le dos. MBUSA NYAMWISI et Martin Fayulu tous deux considérés, selon le numéro un de l’OMS comme les politiques le plus influents à Butembo et Beni, principaux bastions de la maladie à virus d’Ebola ne pourront plus cheminé ensemble.

Dans un message posté sur son compte Twitter le responsable de l’OMS Un leadership politique, avec l’engagement et l’appropriation de la communauté est essentiel pour mettre fin à l’épidémie”, a tweeté Tedros Adhanom.

La maladie d’ Ebola et l’insécurité au Nord-Kivu,la vraie face cachée de Mbusa NYAMWISI!

Au lendemain de son départ de Lamuka, Plusieurs questions alimentent le débat sur les vraies raisons avancées par l’ex ministre des affaires étrangères du régime Kabila passé dans l’opposition sont elles soutenables ?
Dans sa lettre adressée au chairman de Lamuka, Mbusa Nyamwisi dit avoir été en concertations avec le pouvoir de Félix Tshisekedi et souhaite apporter « sa contribution» à la lutte contre l’épidémie à virus Ebola qui a déjà tué 1440 personnes sur les 2054 cas recensés , et ensuite aider le pouvoir actuel à en finir avec les islamistes ougandais des ADF qui massacrent des civiles dans la région de Beni. pour les uns cette hypothèse ne semble pas tenir.

Revenu au pays depuis seulement quelques jours,la position du leader de Rcd kml est considérée non seulement comme une véritable demande d’emploi vis a vis du pouvoir actuel afin de raviver ses caisses détruites après ses 7 années d’exil.


«Devrions-nous faire confiance aux allégations de Mbusa Nyamuisi? Il veut nous dire qu’il ne connaissez pas ce qui se tramait avec le projet Lamuka ou c’est de la poudre aux yeux ou encore une demande d’emploi ? S’interroge Fénelon Masiala sur son Twiter.

Pour sa part , Lisette Mongendu,estime que Mbusa Nyamuisi a mordu à l’hameçon du cach qui est entrain de procéder au recrutement dans la coalition Lamuka.

«En réalité avec le départ de MBUSA NYAMUISI, le CACH est en plein recrutement au sein de LAMUKA» dit-elle.

Pour cette situation , certains membres de Lamuka estiment que c’est une trahison de la part de Monsieur NYAMWISI,même si il dit avoir évoqué avec ses pairs un éventuel départ comme il le martèle dans son document.
«Je voudrais vous informer, comme promis, ma décision de suspendre, à dater de ce jour, ma participation aux activités de Lamuka afin de consacrer mon entière disponibilité à la lutte contre les deux fléaux.

Accusé de tirer les ficelles dans les différentes tueries à Beni l’ancien candidat à la présidentielle de 2006 dit toujours clamer son innocence et rejeter en bloc les accusations de ses détracteurs.


Perception des politiques en province du Nord-Kivu

Ce départ ne surprend pas les autres leaders de la coalition «Mbusa NYAMWISI est un individu qui n’a pas de constance dans sa politique décrit à élection-net le député provincial Kakule Saasita, Secrétaire exécutif fédéral du Mouvement social qui proteste tout de même le dynamisme politique du leader de Kml est teinté de trahison.

A son parti ses partisans ne veulent pas exacerbés les critiques et dénoncent de «l’acharnement » vis à vis de leur leader, «en politique, la divorce est une règle c’est plutôt la fidélité qui fait l’exception» lance NGulumira Amini responsable du RCD KML à Goma.

Rappelons Depuis son retour à Kinshasa, Mbusa NYAMWISI a brillé par son absence à plusieurs fois , aux activités de la coalition, et d’aucuns estiment que le leader du grand nord de la province du Nord-Kivu avait déjà son agenda qu’il cachait et a pu le dévoiler !


Patrick ABELY

Cliquez sur une étoile pour la noter!