RDC: à Kisangani, 19 ans après la guerre des six jours, le FCC exige réparation

Alphonse LUNGANGE,président provincial du FCC et Cadre du PPRD

159 Vues

Kisangani anciennement appelé ville martyr fut le théâtre des affrontements meurtriers entre deux armées étrangères vers le début du mois de juin 2000. Ces deux armées appuyaient deux mouvements politico-militaires, le RCD et le MLC. Alors que la cour internationale de justice prévoit des audiences en novembre prochain pour la question de l’indemnisation de la RDC par l’Ouganda suite à cette guerre injuste imposée à la population de la ville de Kisangani, des voix se lèvent.

Alphonse LUNGANGE, président provincial du FCC et Cadre du PPRD,estime que, le MLC ne peut pas célébrer son 21 ième anniversaire la où ils ont tués, massacrés la population en complicité avec l’armée ougandaise. “il ne s’agit pas d’une intoxication contre le MLC mais plutôt de rétablir la vérité” a-t-il dit.

Pour lui « Nos frères congolais, boyomais qui ont connus cette atrocité humaine devrait d’abord être réparés. Il faut que les victimes soient remises en scène. Et c’est ne qu’après réparation que ce mouvement jadis rebelle aujourd’hui parti politique puisse prétendre venir célébrer ici dans la ville de Kisangani ou les vestiges sont encore patent et éloquent ».

Ce haut cadre du PPRD et de FCC conclu en disant que “les congolais ne sont pas dupent ni naïfs“.

Pompon Beyokobana

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.