RAWBANK RAPPORT 2018 : Des chiffres et des réalisations, voir grand pour le Congo

Thierry Taeymans, Directeur Général de la Rawbank.Crédit Photo: Ilunga M/ElectionNet

200 Vues

La RAWBANK a publié et présenté à la presse son rapport annuel de 2018. 2018 qui est une année qui a été très importante, selon les termes de Thierry Taeymans, Directeur Général de la cette banque, et ce, malgré des incertitudes économiques et politiques au pays.

La RAWBANK a su anticiper la conjoncture en optimisant le déploiement de ses agences et en développant la gamme de ses services proposés à ses clients avec toujours la même exigence de performance et de rigueur.

La RAWBANK qui « voit grand pour le Congo », explique que pour elle, une grande vision pour le Congo, c’est démontrer un engagement constant à dépasser les attentes, à anticiper les difficultés et à innover sans cesse au service de tous ceux qui contribuent à la modernisation de l’économie congolaise et au développement du pays.

En termes de chiffres, la RAWBANK a aussi affiché d’excellents résultats, lesquels sont en forte progression. Au 31 décembre 2018, ses dépôts ont atteint 1,15 milliards de dollars, une hausse de 27% par rapport à 2017 ; ses crédits à décaissement 665 millions de dollars ; son résultat net, soit le bénéfice, est 23,68 millions, une hausse de 311% ; son produit net bancaire 155 millions de dollars et son total bilan de 1,67 milliards de dollars, une augmentation de 25%.

Des chiffres éloquents qui illustrent bien l’ambition et l’état d’esprit au sein de cette banque qui malgré les bons résultats, ne compte pas se satisfaire de ses réalisations mais, continue à développer grâce à l’ouverture et la rénovation d’agences à travers tout le pays. En 2018, la stratégie poursuivie a été double, avec d’une part la décentralisation de la gestion des agences pour leur offrir plus de pouvoir et d’efficacité, et d’autre part l’extension et l’adaptation du réseau d’agences en fonctions des besoins locaux et de leur performance passée.

La RAWBANK confirme ainsi croissance, expansion et stabilité grâce à une offre innovante et de proximité, et une gestion rigoureuse en conformité avec les standards internationaux.

En 2018, la RAWBANK a enregistré quelques actualités fortes dont notamment l’inauguration, en décembre de cette année, de son nouveau siège social à Kinshasa. Baptisé Atrium, ce bâtiment moderne de huit étages offre un cadre professionnel répondant aux ambitions de cette institution financière et de ses clients.

Toujours en décembre 2018, la Banque Africaine de Développement a accordé un prêt de 15 millions de dollars à RAWBANK. Un prêt qui a ouvert la voie à la collaboration entre la BAD et la RAWBANK avec pour objectif de contribuer à soutenir le secteur privé en RDC.


En septembre 2018, 16 banques Africaines dont la RAWBANK et la China Development Bank (CDB) ont signé un accord pour la création de l’Association interbancaire sino-africaine à Pékin. Cet accord marque la création officielle du premier mécanisme multilatéral de coopération financière entre la Chine et l’Afrique.

Au mois de février 2018, La RAWBANK a été sanctionnée par la filiale de la Banque Mondiale, la Société Financière Internationale(SFI), comme première institution financière privée pour recevoir et dispenser la formation dédiée aux Petite et moyenne entreprises (PME).

Pour la deuxième année consécutive, la RAWBANK a été désignée meilleure banque de la RDC par le prestigieux magazine américain Global Finance, spécialisé dans l’actualité et l’analyse de la finance mondiale.

« La Rawbank a su mettre en avant un esprit entrepreneurial qui la place au plus près des exigences et des attentes du terrain. C’est ce même esprit qui met cette banque au diapason de ses clients, grandes entreprises ou PME, créatrices de valeur et attentives aux grands équilibres et aux forces structurantes du marché, et explique les excellentes performances de la Rawbank», explique Thierry Taeymans.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!