Province du Haut Uele: Christophe Baseane Nangaa, le grand retour.

Le Gouverneur de la province du Haut Uele est arrivé ce jeudi, 23 mai à Isiro.

184 Vues

Christophe Baseane Nangaa accompagné d’une forte délégation composée essentiellement de son staff à renouvelé sa promesse de mettre les filles et fils du Haut Uele au travail pour le développement de leur province.

À sa descente d’avion sous une forte pluie battante, le Chef de l’exécutif provincial du Haut Uele a été accueilli par le Vice-gouverneur de province, Christian Pitanga Mangadro ainsi que les autorités civiles et militaires du Haut-Uele.

Avant même de serrer la main de son adjoint, Christophe Baseane Nangaa s’est plié à l’exercice de lavage des mains. Un geste à très haute portée symbolique qui voudrait renvoyer un signal fort en direction de la population sous la menace de l’épidémie d’Ébola qui sévit dans les provinces d’Ituri et Nord-Kivu.

Après les honneurs militaires, le numéro un à fait le passage à revu des troupes pour lui rendre des honneurs dignes de son rang. Guidé par le protocole d’État à la virgule près, «CBN», à serré pendant plusieurs minutes la mais de l’autorité coutumière venue consacrer le pouvoir de son «digne fils» élevé en dignité.

Massés le long de la route, une bonne cinquantaine de chefs coutumiers n’ont cessé de renouveler leur soutien au numéro un du Haut Uele. Le long de ce parcours sous des averses suivis d’orages, Christophe Baseane Nangaa, à eu droit aux chansons traditionnelles livrées par une population qui a patienté des heures durant pour accueillir son Chef. «Papa aye, deals ésili. Papa aye», pour dire, bien venue au père, nous mourrons plus de faim. «Mokonzi aye, musala ebandi», le Chef est arrivé, le travail commence, en référence à l’une des promesses phares de sa campagne électorale lors de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs du 10 avril dernier.

Juste avant d’entrer en contact avec les militants des partis politiques basés dans le Haut Uele, le Gouverneur de province s’est livré à la presse venue en grand nombre pour assurer la couverture de cet événement à la portée provinciale. «Je suis émerveillé de voir cette population bravé la pluie des heures durant pour dans le but de me réserver un accueil chaleureux comme celui-ci», a-t-il lâché d’emblée avant d’ajouter, je suis chez moi, j’ai promis de mettre les enfants du Haute Uele, je suis là pour que nous puissions effectivement commencer ce travail pour le développement intégral de notre province.»

Christophe Baseane Nangaa qui vient de fouler pour la première fois sa terre natale dans son costume de Gouverneur de province à lancé un appel à l’unité de la population du Haut Uele pourvu que sa vision de développement puisse se matérialiser avec le concours de toutes les couches sociales de la population.« Ici, il n y a pas des partis politiques. Nous sommes tous de la même famille: le Haut Uele», a-t-il rappelé au passage.

Les militants des partis politiques venus également nombreux à l’aéroport national d’Isiro Matari ont eu aussi rendu hommage au chef de l’exécutif provincial du Haut Uele. Pris en charge par les forces de l’ordre et de sécurité de la province, le Gouverneur du Haute Uele, a été conduit vers le célèbre espace Mayogo situé de l’autre bout de la ville d’Isiro dans la commune populaire de Mendambo.

L’arrivée du gouverneur Christophe Baseane à Isiro

Sur les boulevards du 30 juin, Mobutu et Masizandre, ce sont des milliers des isirois qui se sont massés le long de ces principales artères du Chef lieu du Haut-Uele pour célébrer le retour de leur leader. La colonne des plusieurs dizaines de véhicules qui dans laquelle s’est engouffré le Gouverneur, à été chaque fois stoppée net par la population qui voulait voir son Chef. Il aura fallu plus de deux heures à Christophe Baseane Nangaa pour vers les huit Kilomètres qui séparent l’aéroport d’Isiro Matari à l’espace Magambe.

Reçu par un comité d’accueil installé par le protocole d’État sur le lieu du meeting, «CBN» à promis à la population de faire tout pour désengorger le Haut Uele grâce aux grands chantiers d’infrastructures qui compte amorcer dans le tout prochains jours.

Christophe Baseane

Arrivée à Isiro après plus d’un mois d’absence, le Gouverneur de province devra présenter son projet de société avant l’investiture de son groupe gouvernement qui doit présider à la tête du Haut Uele dont la population est estimée à un peu moins de 2 millions d’habitants soit exactement 1 920 867 selon les les dernières données statistiques de 2006. Élu en avril dernier par 13 voix contre le Gouverneur sortant Jean-Pierre Kola Kisang qui n’a recueilli que 7 voix, Christophe Baseane Nangaa entend imprimer sa marque par une politique pratique qui n’a que comme objectif, les intérêts de sa province et de sa population d’où son slogan, « Haut Je met d’abord ou J’aime ma province», devenus sa marque de fabrique.

José-Junior Owawa

Cliquez sur une étoile pour la noter!