PME : comment et pourquoi créer son entreprise (ANAPI)

134 Vues

L’agence nationale pour la promotion des investissements organise pendant deux jours deux journées de sensibilisation et de vulgarisation des réformes du climat des affaires en République Démocratique du Congo.

Les travaux, organisés en deux ateliers distincts à l’Université Protestante au Congo, ont porté sur de thématiques précises. Ouverts ce mardi 30 juillet, les travaux vont se clôturer mercredi 31 avec plusieurs panels et des thématiques différentes liées à la culture entrepreneuriale en RDC.

Pour la première journée des travaux, les ateliers, animés entre autres par le journaliste Willy Kalengay, les discussions ont tourné autour de les procédures à suivre pour créer une Petite ou moyenne entreprise au Congo- Kinshasa.

Ici, il s’est agit pour l’agence nationale pour la promotion des investissements de rassurer les potentiels investisseurs et jeunes entrepreneurs de l’accompagnement de l’ANAPI, mais également l’accompagnement et la facilitation de l’Office de promotion de petites et moyennes entreprises au Congo et le service et Guichet unique de création d’entreprise.

Crédit Photo: Patrick Ilunga/ElectionNet.

Les trois services techniques dont les patrons ont animé un panel, ont répondu aux questions du public composé d’entrepreneurs et ont explicité les réformes mises en place dans le processus de création d’entreprise en RDC.

Les travaux du premier jour ont également été centrés sur la question d’accès aux crédits et aux assurances pour les investisseurs. Sur cette problématique, les entrepreneurs se sont plaints de la difficulté d’accéder aux financements pour leurs projets.

Ces entrepreneurs congolais ont adressé leurs complaintes entre autres aux Directeurs de la banque TMB et Equity qui ont animé un le deuxième panel des travaux.


Pour la deuxième et dernière journée, plusieurs thèmes seront abordés, dont l’usage du numérique dans la création d’entreprise, les réformes sur la justice commerciale et la fiscalité et les petites et moyennes entreprises en RDC.

Au finish, les ateliers organisés par l’agence nationale pour la promotion de l’investissement visent à garantir la diversification de l’économie congolaise, lutter contre la pauvreté et doter le pays d’une classe moyenne dynamique. Mais cela passe forcément par la culture entrepreneuriale et l’amélioration du climat des affaires.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.