Péril en la demeure à la Nsele Mutinga Kyet sonne l’alerte !

Mutinga Kyet rapporteur adjointe de l'Assemblée provinciale. Crédit Photo: ADK/ElectionNet

176 Vues

Les habitants de la commune de la Nsele ne savent plus à quel saint se vouer. Ils sont victimes d’une extorsion des parcelles de la part d’un général.

Cet officier s’évertue à expulser des citoyens de leurs parcelles et il y construit en toute impunité abusant même de ma voie publique. C’est ce qu’a fait savoir Marie Mutinga à l’Assemblée provinciale de Kinshasa ce jeudi 6 avril.

Le malheur de ceux qui ont été extorqués s’ajoute à cet autre sinistre : les têtes d’érosion qui prennent une ampleur inquiétante. Les quartiers Mikonga, Mpasa, Maba, Kinkole-Lingindu, Badara, Mangongele sont tous menacés, à indiqué l’élue de la commune de Nsele.

Mutinga Kyet qui est aussi rapporteur adjointe de l’Assemblée provinciale a précisé qu’il y a péril en la demeure. Aujourd’hui, il convient de profiter de la saison sèche pour pour endiguer les érosions à Nsele.

Pour les habitants de cette commune, la saison sèche les épargne des plusieurs sinistres, mais ils en appellent à l’intervention de l’Assemblée provinciale et éventuellement le gouvernement de la ville province pour se préparer à la saison de pluie, laquelle leur a été fatale récemment, causant mort d’hommes.

Sensible à l’appel de Kyet Mutinga formulé en forme de motion d’information, le président de l’organe délibérant de Kinshasa à promis une implication rapide afin que les autorités compétentes s’occupent du cas de la Nsele.

ADK

Cliquez sur une étoile pour la noter!