Nord-kivu:la Lucha-RDC AFRIQUE accuse le président de l’Assemblée provinciale de tirer les ficelles dans les conflits du site minier de Rubaya

Le député provincial du territoire de Masisi Robert Seninga

202 Vues

Le mouvement citoyen LUCHA Rdc Afrique hausse le ton sur le conflit minier dans la cité de Rubaya en territoire de masisi dans la Province du Nord-Kivu. D’après ce mouvement pro démocratie, un très grand conflit se vit dans le carré minier de RUBAYA et oppose la société SMB société minière de Bisunzu et la coopérative d’exploitants miniers artisanaux de Masisi COOPERAMA.


D’après les enquêtes menées pa la Lucha, l’actuel président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu , Robert SENINGA et responsable de la dite coopérative minière est l’un des tireurs des ficelles dans la crise minière à Rubaya et lui exige à démissionner afin de garantir l’indépendance du travail de la commission ad-hoc de l’Assemblée provinciale diligentée sur ce lieu pour tenter de résoudre le problème.

D’après la lucha le conflit se transforme progressivement en un duel ethnique d’une part avec la coopérama appartenant à un leader de la communauté HUTU et d’autre part un leader de la communauté Tutsi un conflit qui jadis minier aujourd’hui prend l’allure d’un conflit ethnique. A l’issu de ce conflits des pertes en vies humaines ont été enregistrés, Hormis ces cas des violences, le mouvement citoyen LUCHA RDC-Afrique s’insurge et condamne l’utilisation des affiches avec des images des personnes tuées.

Cette situation est issue d’une question d’intérêt de certaines personnes qui sont près à plonger encore une fois de plus le territoire de Masisi dans le bain de sang à fin de continuer à s’enrichir via les voies illégales, suite au risque de transformation conflit en inter ethnique la Lucha invite les autorités et les organisations de droit de l’homme de saisir de cette situation pour d’éviter de créer un nouveau Beni dans le Masisi peut on lire dans ce communiqué.

Par ailleurs la Lucha Rdc Afrique appelle la population Masisi de ne pas cédé aux caprices de certains leaders qui alimentent ce conflit uniquement dans le but de sauvegarder leurs intérêts égoïstes.

Dénonçant la distribution inéquitable des revenus qui découlent de l’exploitation minière en RDC, la population locale dans les zones exploitées reste plongée dans la misère. Chose étonnante certaines personnes ne cessent de s’enrichir suite aux activités illicites de fraude minière aux yeux de tous.

Pour ce, la lucha appelle le président de la république Felix Tshisekedi à ouvrir l’œil sur les activités d’exploitation minières.

La rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!