Nord-Kivu: la personne malade d’Ebola détectée à Goma,transférée à Butembo

Le tout premier malade d'ebola testé positif à Goma @Photo de tiers

128 Vues

La ville de Goma reste sans aucun cas d’Ebola, celui découvert dimanche le tout premier vient d’être transféré au Centre de traitement de la ville de Butembo au Nord de Goma .

Le gouverneur de province de la province du Nord-kivu l’a annoncé dans un communiqué officiel signé dimanche soir. Carly Nzanzu Kasivita au cours  d’une réunion du conseil de ministre présidé ce lundi 15 juillet 2019 à Goma a indiqué que  ce  malade d’Ebola a été détecté précocement et pris en charge,en outre il félicite la réactivité des équipes d’intervention rapide qui ont pris les mesures nécessaires pour continuer à protéger la capitale provinciale du Nord-Kivu.

Signalons que L’équipe de riposte a procédé ce meme lundi à la  décontamination  du  centre  de santé Afia de Himbi dans lequel  la victime d’Ebola a été placée et procéder à  la vaccination des personnes premiers contacts  de ce malade.

Dimanche, le ministère de la santé  a alerté sur ce cas en signifiant qu’un homme, pasteur  d’une église de réveil venu du Sud-Kivu est arrivé à Goma   après son  court séjour à Butembo, selon toujours cette même source  l’homme  prêchait dans une église où il imposait régulièrement les mains aux chrétiens, y compris les malades. Ses premiers symptômes sont apparus le 9 juillet alors qu’il était toujours à Butembo. Il a été suivi par un infirmier à domicile jusqu’à son départ en bus pour Goma le 12 juillet. 

Dès son arrivée à Goma ce dimanche matin, il s’est rendu dans un centre de santé pour continuer son traitement. Les infirmiers et médecins du centre de santé ayant reconnu les symptômes d’Ebola ont immédiatement alerté les équipes de riposte à Goma qui l’ont transféré au Centre de Traitement Ebola. Vers 15h, le résultat du test laboratoire a confirmé qu’il était positif à Ebola. 

Par ailleurs , le gouverneur du Nord-Kivu   invite la population à collaborer avec les équipes de riposte et observer les mesures d’hygiène et de prévention. Le chef de l’exécutif provincial rassure les provinces et pays voisins du renforcement des mesures  des surveillances sur tous les points d’entrée de la ville de Goma.

Notons que la maladie a déjà fait plus de 1500 victimes depuis sa confirmation dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Patrick ABELY

Cliquez sur une étoile pour la noter!