Nord-Kivu:La coalition Lamuka demande à Felix Tshisekedi de restructurer la CENI

Les membres de la coalition Lamuka lors d'une marche de protestation contre les arrêts de la cour constitutionnelle samedi 15 juin 2019 à Goma

121 Vues

Les membres de la coalition Lamuka ont dans une déclaration politique parvenue à election.net ce lundi, demandé au président de la république de restructurer la commission électorale nationale indépendante.

Dans ce document, cette plateforme politique ayant soutenu  l’ex candidat de leur coalition Martin Fayulu aux élections du 30 décembre 2018 indique que  la haute Cour n’est pas à sa première violation des lois et   des libertés fondamentales pour les citoyens.

« une fois dans l’histoire de notre pays, en 2016, dans le dossier relatif à l’interprétation de l’article 70 de la constitution, La cour a siégé en cinq juges au lieu du minimum de sept juges, et sans, donc réaliser le quorum requis » rappelle Lamuka.

Par ailleurs, cette coalition appelle le président de la République  à la  responsabilité en organisant l’audit du fichier électoral, surtout dans sa partie publication des résultats provisoires et définitifs, pour « dégager la vérité des urnes ».

Ces membres de ce regroupement/Nord-Kivu disent craindre des nouvelles invalidations de leurs élus au niveau tant provincial que national par la Cour constitutionnelle  accusée d’être  inféodée  et travailler pour un individu , dans la même veine  la coalition Lamuka  au  Nord-Kivu  demande  également à Felix Tshsekedi de restructurer aussi  la Cour constitutionnelle. 

Rappelons que c’est Conformément à l’article 13 de sa loi organique de la CENI que le mandat des membres de la CENI est de 6 ans et non renouvelable.

À l’expiration de leur mandat en ce mois de juin , les membres de la Commission électorale Nationale indépendante restent en fonction jusqu’à l’installation effective des nouveaux animateurs .

Patrick ABELY

Cliquez sur une étoile pour la noter!