Mobilisation des Recettes dans le Haut-Uele: la firme Hologramme disposée à accompagner les autorités provinciales

75 Vues

Comme promis, le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa multiple des stratégies susceptibles de faire évoluer les choses dans sa province.

Alors qu’il est attendu de pied ferme par la population du Haut-Uele qui voudrait le voir à l’oeuvre pour matérialiser son projet de société défendu lors de la campagne électorale, le Chef de l’Exécutif provincial n’a pas visiblement du temps à perdre pour atteindre des objectifs qu’il s’est fixé vis-à-vis de ses concitoyens.

Dans sa recherche de voies et moyens susceptibles de maximiser les recettes fiscales de la province, le Gouverneur, via ses services, s’est tourné vers des entreprises innovantes spécialisées dans le domaine de Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Pour ce faire, l’autorité provinciale a fait appel aux services de la firme Ologram qui a fait ses preuves notamment dans les provinces du Kasaï-Central, de Bas-Uele, de Mai-Ndombe, de l’Ituri ainsi que dans la plupart des banques commerciales tant à Kinshasa qu’un peu partout à travers le pays. Grâce à sa politique basée sur le «e-recettes»,

Cette entreprise privée projette d’informatiser toutes les régies financières en les mettant en réseau pour renforcer la traçabilité dans la colette des recettes de l’État. Pour Christian Luketa, responsable de la base de données à Hologramme, la numérisation des services générateurs de recettes fiscales permettra de lutter contre l’évasion fiscale que l’on appelle souvent le coullage des Recettes.

Prenant la parole, le Directeur Général de la Direction Générale des Recettes du Haut-Uele (DGRHU) a salué la prestation de la firme Ologram avec laquelle, il affirme avoir travaillé dans le cadre de la grande province Orientale dont est issue celle du Haut-Uele. Michel Angotako s’est également préoccupé de la procédure d’attribution des plaques minéralogiques à attribuer aux propriétaires et conducteurs de motos dans la province. Sur cette question, la délégation de la firme Hologramme s’est voulue rassurante en garantissant ses partenaires sur sa volonté de travailler avec des structures compétentes en la matière pour y remédier. Un cadre de la DGRAD a quand à lui voulu comprendre, de la part des organisateurs de l’atelier de sensibilisation tenu ce lundi 17 juin au siège du secrétariat exécutif provincial du gouvernement sur la différence entre le service proposé par « Ologram Identification Services E-recettes pour la maximisation des Recettes» et ceux habituellement offerts par les régies financières traditionnelles.

A cette question, la firme a rassuré l’intervenant sur le caractère provincial de son système. Autrement dit, Hologramme affirme ne s’intéresser qu’aux régies financières sur lesquelles, les provinces ont une compétentes exclusives tel que la DGRHU ou autres. Mais au sujet des autres régies à caractère national, la firme affirme être venue renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes notamment en renforçant la sécurité et la célérité des services concernés dans la colette de recettes. « Nous sommes venus sommes remplacer personne. Nous sommes venus pour aider cette province du Haut-Uele à canaliser ses recettes et favoriser son développement», a fait remarquer Christian Luketa. « La première des choses pour nous était d’abord de présenter la société.

Deuxièmement, nous avons fait une démonstration de e-recettes pour montrer que nous sommes une grande plateforme très efficace dans la mobilisation des recettes et sécurisation des titres de perception», a-t-il renchéri avant de rassurer sur la volonté de la firme de vouloir travailler avec le Haut-Uele. Le responsable de la base de données a aussi révélé que son entreprise, une fois installée, pourra réduire le taux de chômage avec le recrutement des agents appelés à y travailler.

Un intervenant avait quand à lui voulu avoir des informations sur les faiblesses du système proposé par Ologram vis-à-vis des tentatives, toujours permanentes des agents et cadres des régies financières à vouloir dévier. L’entreprise a rassuré l’auditoire sur la sécurité de son système imperméable.

José-Junior Owawa

Cliquez sur une étoile pour la noter!