Maniema: suspension des activités de Banro,le gouverneur Augustin Musafiri réagit

220 Vues

Le gouverneur du Maniema, Augustin Musafiri a lors, d’une déclaration faite à la presse ce dimanche 29 septembre, déploré « un manque à gagner pour la province du Maniema et toute le République » face à la suspension des activités de la société aurifère canadienne BANRO .

« C’est une perte énorme. C’est beaucoup d’argent que l’Etat va perdre et c’est beaucoup d’emplois que les Congolais vont perdre, donc beaucoup de problèmes pour le pays en général et la province en particulier », a t-il regretté.

Le groupe Banro exploitant de l’or dans la province du Maniema a décidé de suspendre les opérations de certaines de ses filiales entre autres Namoya, Lugushwa, Kamituga et Banro Mining Congo SA ainsi que les contrats de travail de tous leurs employés pour des raisons sécuritaires . Cette décision de la société Banro  laisse plus de 800 employés de ces sites miniers au chômage. La nouvelle a été rendue publique dans une lettre publiée et signée le 24 septembre 2019 par son directeur général Brett A. Richards.

D’après la lettre, les autorités de la RDC ont été informées par le groupe Banro de nombreuses difficultés sécuritaires sur le site minier de Namoya, notamment des attaques et des enlèvements de la part de groupes armés.

Le 26 juillet, quatre employés de BANRO avaient été kidnappés à Salamabila, dans la province de Maniema, par des miliciens. Les otages ont été relâchés après que le directeur général Brett Richards eu été contraint de signer un Protocole avec le chef rebelle Sheikh Hassan Huzaifa Mitende (qui dirige la milice Maï Maï Malaïka, très actif dans le sud de la province du Maniema)  afin d’obtenir leur libération .

La Rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.