Machine à voter :” il n’existe pas de contrat formel validé par la plénière de la CENI pour l’achat des machines à voter” Gustave Omba.

58 Vues

Le délégué de l’Union pour la nation congolaise (UNC) à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Gustave Omba, vient de lâcher une véritable bombe qui risque de compromettre la suite du processus électoral.

Sur sa page Facebook, l’homme de Kamerhe poste qu'”il n’existe pas de contrat formel, validé par la plénière de la Ceni, sur l’achat de la machine à voter”.

L’auteur de cette publication a d’ailleurs confirmé l’authenticité de son post à MCNTeam, mettant ainsi “au défi tout celui qui soutiendrait le contraire.”

Il importe de souligner qu’Omba ne conteste pas la machine à voter, mais rejette la transparence de ce contrat.

Il y a donc risque d’une probable crise à la Ceni, après le pavé du délégué de l’UNC qui s’insurge contre la procédure d’achat de cet outil informatique boudé par une frange importante de l’Opposition politique et de la société civile.

On se souviendra, par ailleurs, qu’au début du mois dernier, lors de la démonstration de l’utilisation de matériel de vote électronique faite par la Ceni, l’UDPS avait déjà soulevé des interrogations quant au mode d’acquisition et de passation de marché de ces machines ainsi que leurs coûts.

Le parti de l’opposition avait alors remis une suite de 45 questions à la Commission électorale dont on attend encore les réponses. Des questions qui aujourd’hui reviennent sur le devant de l’actualité…

José-Junior Owawa

 

 

 

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.