Lubumbashi : les bandits à main armée font un come back en force

145 Vues

“L’insécurité à repris sa santé à Lubumbashi ” cette phase a largement été reprise dans la presse lushoise ce mercredi.

Les bandits ont repris des attaques pendant la nuit et prennent tout leur temps pour opérer.

La nuit de mardi à mercredi a été cauchemardesque pour plusieurs familles.

Les voleurs à main armée ont attaqué la maison de Gaylord Kisangani, conseiller en communication du gouverneur honoraire Celestin Pande Kapopo.

Photo Crédit: ElectionNet/Chris Lumbu

Cette opération a pris plusieurs heures au quartier CRAA non loin de l’aéroport international de la Luano.

Les assaillants ont semé la terreur avec plus de 30 coups de feu tirés. Les impacts des balles sont encore visibles sur les murs de la maison visitée ainsi que sur le véhicule de cadre du parti politique Anadec.

Grâce à l’intervention de la police, les assaillants se sont volatilisé dans la nature laissant la famille traumatisée.

Un jour après, une autre famille a subi le le même sort cette fois-ci au quartier Hewa-Bora dans la commune de Kampemba.

Photo crédit:ElectionNet/Chris Lumbu

Les bandits qui arboraient l’uniforme de la Police ont eu tout le temps. Ils ont réussi à démolir une partie du mur et se sont introduit dans la maison d’un agent de l’entreprise minière Chemaf.

En l’absence du chef de la maison, les assaillants n’ont rien emporté “c’était vers minuit quand j’ai entendu les bruits. Voilà qu’ils ont troué cette partie. Et une fois dans la maison, ils ne cherchaient que mon mari pour le tuer…comme il n’était là, ils m’ont emmené, et lorsqu’ils ont croisé des briquetiers, ils leur ont arraché les téléphones et sont partis” rapporte la femme d’un agent du Chemaf.

Face à l’explosion de l’insécurité, la police communique un numéro vert des patrouilleurs à contacter en cas d’urgence.

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.