La pression de Museveni sur la RDC

Yoweri Kaguta Museveni. Président Ougandais

249 Vues

Alors qu’il recevait le Directeur Général de l’organisation mondiale de la santé (OMS), ce lundi pour faire une évaluation sur la situation du virus Ebola, Yoweri Museveni a donc souligné que son pays est en mesure de contenir l’épidémie, de “la même façon qu’il a su endiguer le terrorisme” en Ouganda.

Le chef de l’État qui s’est voulu rassurant devant le Dr Tedros Adhanom, numéro un de l’OMS, a néanmoins indiqué à mots couverts que cette maladie se répand dans son pays à cause de l’incapacité de la République Démocratique du Congo à mettre fin à l’insécurité dans sa partie Est.

Museveni à donc souligné l’urgente nécessité pour la RDC d’en finir avec les problèmes sécuritaires à l’Est. Yoweri Kaguta Museveni a donc estimé que c’est principalement cette question qui est à la base de la propagation du virus Ebola, rapporte Kampala post.


Mais malgré les assurances de l’homme fort d’Entebbe, les risques d’une grande propagation sont grands : l’Ouganda partage en effet, 875 km de frontière avec la RDC. Et cette frontière est particulièrement poreuse.

Voilà ce qui explique la pression de Yoweri Museveni sur son géant voisin.

Après le décès de deux personnes de cette épidémie, des mesure de sécurité quant à la prévention sont déjà prises et le Dr Tedros Adhanom à conseillé le chef de l’État d’initier des formations au bénéfices des éducateurs en vue d’intensifier la campagne de sensibilisation et la pratique des règles d’hygiène pour se protéger des éventuelles contaminations.

Il faut dire que si l’on est encore loin des 11 300 des morts dans trois pays d’Afrique de l’Ouest en 2016, les chiffres des cas en RDC commencent à prendre des proportions inquiétantes : plus de 2100 cas dont 1411 en sont déjà morts. L’épidémie sévit maintenant en Ouganda et à présent la Tanzanie est aux aguets.

Mais malgré cela, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré vendredi dernier que l’épidémie d’Ebola en RDC ne constituait pas une « urgence » sanitaire mondiale.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!