Kisangani:les personnels de santé de L’hopital de Makiso appelés à reprendre le travail dans 48 heures(Déclaration)

117 Vues

D’ici 48 heures, la crise qui secoue l’hôpital général de référence Makiso-Kisangani trouvera une suite favorable.

Selon la déclaration du ministre provincial de la santé docteur Joachim ONDENDAKEMI. C’était ce mercredi 14 août au cours d’une visite effectuée au sein de cet hôpital. La grève sèche déclenchée depuis lundi 12 août à l’hôpital général de Makiso-Kisangani se poursuit toujours. Des malades abandonnées, des portes des différents services fermées, la voie menant aux urgences barricadée. C’est le constant amer fait par le Ministre provincial de la santé à l’hôpital général de référence Makiso-Kisangani.

Dr. Joachim ONDENDAKEMI, Ministre provincial de la Santé au cours d’un entretien accordé à Élection-net. Photo ©Pompon BEYOKOBANA

Cette situation fait suite à la grève du personnel soignant déclenchée il y a trois jours. Du laboratoire au service des urgences, en passant par le bâtiment administratif, les services de gynécologie, maternité, médecine interne et de la pédiatrie, Joachim ONDENDAKEMI déplore la situation qui se présente.

Plusieurs malades obligées de quitter les lits de l’hôpital faute de prise en charge. Pour remédier à cette situation, l’autorité provinciale se mobilise. En rappel, cette grève a été déclenché par le personnel de cet hôpital public pour réclamer le départ du médecin directeur accusé de plusieurs griefs entre autres la mauvaise gestion, le détournement des fonds, le tribalisme.

Pompon BEYOKOBANA

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.