Kinshasa: les secrétaires généraux de l’administration publique s’engagent à respecter le code de bonne conduite d’un agent de l’État

127 Vues

Les Secrétaires Généraux de l’Administration publique et les membres du Comité de direction de l’Observatoire de la corruption et de l’éthique professionnelle (OSCEP) ont signé à Kinshasa, devant le Ministre de la Fonction Publique, Yollande EBONGO BOSONGO, l’Acte d’engagement éthique par lequel ils s’engagent à se conformer scrupuleusement aux dispositions pertinentes du Décret-loi n° 017/2002 du 03 octobre 2002 portant Code de l’Agent de l’Etat.

Cette cérémonie de signature a été aussi marquée par la présente du conseiller principal du Chef de l’Etat chargé de Coordination pour le changement de mentalité, Justin BENDESANA.
Les chefs de l’Administration publique ont apposé leurs signatures sur cet Acte d’engagement à l’issue d’un séminaire d’immersion aux valeurs éthiques organisé à leur intention mercredi et jeudi au salon rouge de l’immeuble du gouvernement à Kinshasa-Gombe par le ministre de la Fonction publique, en collaboration avec l’OSCEP.

Dans l’Acte d’engagement éthique signé par ces hauts cadres, il est notamment stipulé : « Je souscris à lutter contre les antivaleurs, à dénoncer ces actes ou à les sanctionner ». Le ministre Yollande EBONGO a, à cette occasion déclaré notamment : « Je tiens à remercier l’OSCEP pour intégrer la nouvelle approche que je prône au sein de l’Administration publique, en acceptant sous ma supervision et mon autorité, de réunir les secrétaires généraux pour une évaluation profonde de leurs efforts dans le rayonnement de notre Administration publique ».

L’organisation de ce séminaire, a-t-elle affirmé, témoigne de la volonté de la haute hiérarchie et de l’engagement du ministère de la Fonction publique à combattre les antivaleurs qui ont élu domicile dans l’Administration et qui sont à la base du ternissement de son image. Et Yollande EBONGO BOSONGO de renchérir que les résolutions prises au cours de ce séminaire ne seront réellement utiles que si elles sont soutenues par la volonté commune de matérialiser la vision du Chef de l’Etat, Félix Antoine TSHISEKEDI qui, dans sa déclaration constitutive de sa vision de gouvernance et de lutte contre la corruption, a dit : « Je combattrai avec toutes les méthodes démocratiques possibles, jusqu’à ce que la corruption soit éradiquée dans notre pays ».S’adressant aux secrétaires généraux le ministre Yollande EBONGO BOSONGO a dit qu’elle reste fermement convaincue que ces cadres de l’ administration publique seront capables de faire montre, aussi bien dans l’exercice de leurs fonctions que dans leur vie privée, d’un comportement éthique, c’est-à-dire d’une bonne conduite en matière d’intégrité morale et professionnelle.

Dans le même ordre d’idées, elle les croit capables de travailler avec l’OSCEP, d’observer toutes les mesures d’encadrement qu’elle a annoncé à l’ouverture du séminaire, et de relever toutes les pesanteurs au changement de mentalité.

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.