Kasai: Un chef milicien a rendu les armes à Tshikapa

88 Vues

Le chef du groupe des miliciens Kamuina Nsapu, Simon Mbawu Nkanka s’est rendu ce lundi 27 mai 2019 aux autorités de la province du Kasaï. Ce dernier est l’un de premiers chefs Kamuina Nsapu à avoir mené des attaques à Tshikapa.

Simon Mbawu Nkanka est impliqué dans des attaques qui ont coûté la vie à 17 policiers et plongé la ville de Tshikapa dans le chao en décembre 2016, selon un rapport de l’ancien gouverneur du Kasaï Marc Manyanga présenté au forum pour la paix au Kasaï en septembre 2018.

Il s’est rendu aux autorités accompagné de 64 miliciens dont 3 enfants et une femme, et a remis une arme de guerre neuve au gouverneur du Kasaï, Dieudonné Pieme Tutokot.
“Je vous remets cette arme en signe de cessation de la lutte armée”, a dit le chef Mbawu au gouverneur du Kasaï.

“Je vous souhaite la bienvenue parmi nous. Je promets de m’occuper de votre situation notamment votre prise en charge à la hauteur des capacités de la province. Le cas échéant je ferai rapport à ma hiérarchie. Je vous donne mission d’encourager ceux d’entre vous qui continuent à demeurer en brousse de sortir. Vous avez votre place parmi nous”, a déclaré le gouverneur.

Par ailleurs, un lance-roquette, 5 armes AK 47 et trois bombes lacrymogènes ont été remises par les miliciens, qui sont actuellement dans un site de Kamalenga, au sud de Tshikapa.

Olivier Kalume

Cliquez sur une étoile pour la noter!