Kasaï – oriental : le cris de détresse de la Lucha contre le gouverneur «la province ne cesse de sombrer, nous allons de mal en pire »

296 Vues

Désormais, Une nouvelle guerre vient d’être lancée à Mbuji-Mayi par le mouvement citoyen Lutte pour le changement ,contre le gouverneur du Kasaï oriental. Ce mouvement pro démocratie a organisé ce vendredi 8 novembre 2019, une manifestation pour exiger le départ de Jean Maweja Muteba de la tête de cette province.

Dispersés sous les coups de gaz lacrymogène et à balles réelles selon quelques témoignages, les militants de la Lucha ont pu déposer leur mémorandum au près du vice-président de l’Assemblée provinciale pour l’interpeller sur la question.

MÉMORANDUM DU MOUVEMENT CITOYEN LUTTE POUR LE CHANGEMENT VISANT D’OBTENIR DES NOS ÉLUS PROVINCIAUX LA DESTITUTION DE MONSIEUR JEAN MAWEJA MUTEBA COMME GOUVERNEUR DE LA PROVINCE DU KASAÏ-ORIENTAL.


Chers honorables députés provinciaux,
Nous venons toquer à votre conscience en cette période incertaine de notre destin entant que peuple du Kasaï oriental. D’emblée, nous soulignons que l’assemblée provinciale dont vous êtes membres est la première institution politique dans notre province, qui a la lourde responsabilité dans le contrôle et l’orientation de toutes les politiques de la province (économiques, sociales, agricoles, sécuritaires, etc). Le développement de notre province et le bien être de notre peuple ne passeront jamais par un endroit autre que votre assemblée.

Vous êtes l’espoir de tout un peuple, du peuple Kasaï en. C’est vous qui élisez le gouverneur et son vice. C’est vous qui approuvez le programme de son gouvernement. C’est vous qui investissez son gouvernement. C’est vous qui lui donnez des édits pour la bonne gestion de la province. C’est vous qui effectuez le contrôle parlementaire.

C’est toujours vous qui avez le pouvoir de le déchoir. (Cfr. les articles 7, 23, 41 et 42 de la loi n° 08/12 du 31 juillet 2008 portant principes fondamentaux relatifs à la libre administration des provinces).

Depuis l’élection du gouverneur par vous, toute la population avait vu venir une lueur d’espoir au terme de plus d’une décennie de calvaire et grincement des dents. Contre toutes attentes la province ne cesse de sombrer, nous allons de mal en pire.

À ce stade la province souffre de l’inexistence d’un quelconque programme du gouvernement. À la place il vous été présenté un discours démagogique de taille afin d’escroquer votre confiance. À ce jour, le Kasaï-Oriental, notre province, manque un homme du compétent et conséquent.
Dans cette incertitude, nous sommes particulièrement émerveillé par votre sens de vigilance face à cette situation qui vous a amené à adresser en ‘Août dernier un avertissement au chef de l’exécutif provincial pour son incapacité à déclencher le mécanisme clair d’exécution de son plan quinquennal et une deuxième déclaration arborant dans le même il y a quelques semaines.

Tous rassurés et conscients de ce leadership faillible, douteux et peu prometteur ainsi que le manque d’autonomie d’initiatives pour le développement de notre province, la province présidentielle, pourquoi ne pas passer à une autre étape au lieu de nous apitoyer sur ce sort.Voilà pourquoi, sans tergiverser, nous venons saisir votre organe afin d’obtenir la signature et le vote de la motion de défiance contre Monsieur Jean Maweja Muteba en vue de son départ à la tête de notre province.
Agir ainsi sera la meilleure façon de sortir le Kasaï oriental du gouffre dans lequel il se trouve. Nous attendons de vous un examen profond de conscience. N’oublie pas que l’échec ce quinquennat sera ipso facto le vôtre.


Fait à Mbuji-Mayi, le 8 Novembre 2019

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Aucun vote pour le moment! Soyez le premier à noter cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.