Kananga: La ville sous l’emprise de gangsters !

234 Vues

Deux cas de cambriolage ont été signalés dans la nuit de dimanche à lundi 4 novembre dans les communes de Kananga et Ndesha, dans la ville de Kananga (Kasaï-Central).

Divers témoignages à election-net.com classent les auteurs parmi les personnes en tenue civile, munie d’armes à feu et d’armes blanches.

Dans la commune de Kananga, des hommes en tenue civile, munies de machettes ont cassé la porte de la maison d’un agent de la Régie de vois aériennes (RVA) au quartier plateau de la commune de Kananga.

Après avoir immobilisé les occupants, ils ont emporté 25 tôles et 6 sacs de ciment. A leur sortie, ils ont croisé une équipe de patrouille mixte qui a arrêté l’un d’eux.

La même nuit, quelques heures avant, un autre acte de braquage a eu lieu au quartier Lubuwa de la commune de Ndesha.

D’autres personnes en tenue civile portaient des armes blanches et une arme de type AK47. Elles se sont introduites au domicile d’un éleveur de porcs.
Les malfrats ont ligoté le chef de famille et ont emporté 4 porcs. Ils ont ensuite tiré des coups de feu en quittant le lieu.

Le 1er novembre 2019, un individu habillé en tenue policière et armé de fusil AK47 aurait, pour des raisons non connues, tiré sur un motocycliste au niveau du Lycée Kele Kele dans la commune de Katoka. Selon les témoins, la balle aurait blessé la cuisse gauche de la victime.

Alertée, une équipe de patrouille mixte (Police-Forces armées de la RDC) arrivée sur le lieu a conduit le blessé dans un centre de santé pour des soins. Le présumé auteur aurait pris la fuite.

Papolin Kaniky

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Aucun vote pour le moment! Soyez le premier à noter cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.