Jean-Claude Muyambo : « c’est Kalev Mutond qui a induit Kabila en erreur »

Jean Claude Muyambo

241 Vues

Eventrer le boa, c’est ainsi que le président National de SCODE et proche de Moise Katumbi Chapwe a nommé son point de presse de ce mardi 25 juin 2019 quatre ans après son arrestation au lendemain des manifestations contre la loi électorale subordonnant les élections à un recensement général de la population.


Sa vie en prison, les chances du nouveau gouverneur du Haut-Katanga, l’avenir de Lamuka, ou encore son voyage en Belgique, Jean-Claude Muyambo a balayé les grandes questions d’actualité devant les journalistes de sa chaine ce mardi.


Son long séjour derrière en prison n’a rien entaché à la verve et au franc parlé du président de Scode. Sa première victime cette fois ci a été l’ancien patron des renseignements (ANR).

Le président nationale de la SCODE se présente en victime de la kabilie pour son refus au troisième mandat « j’ai été arrêté à 3 heures du matin comme un vulgaire…C’est à cause de de mon refus de rester dans le système de la kabilie.

Malheureusement ceux qui sont restés n’ont pas aidé l’ancien chef de l’Etat à prendre de bonnes décisions » regrette-t-il.
Toutefois la seule joie qu’il retire de ces moments difficiles, c’est l’échec d’un prolongement du règne de Joseph Kabila. Une mission réussie : « nous avions dit non au troisième mandat, et nous avons obtenu le résultat avec l’avènement de Felix Antoine Tshisekedi à la tête du pays. »

Kalev, pêcheur en eaux troubles
Jean- Claude Muyambo Kyassa accuse Kalev Mutond d’avoir monté son arrestation pour s’approprier ses biens immobiliers « j’ai été acquitté au premier degré. Et en mon absence on m’a condamné par défaut alors que le propriétaire de ces maisons est là… la maison qui est sur l’avenue Moero au centre-ville de Lubumbashi, tout comme celle qui se trouve à Kolwezi.

Les deux sont devenues une propriété de monsieur Kalev sur pieds d’un jugement par défaut. Il m’a torturé et broyé mes pieds. Il répondra de ses actes et C’est lui qui a induit Kabila en erreur » a déclaré JC Muyambo devant la presse.


S’agissant de sa plateforme politique Lamuka qu’il dit avoir déjà quittée, le bâtonnier honoraire n’y va pas par le dos d la cuillère. « Lamuka n’a pas d’avenir. Nous l’avions dit à Martin Fayulu. Moi j’ai connu Fayulu, il n’est pas populaire. Si je n’étais pas en prison, l’aurais payé ma caution pour la présidentielle. Les voyages de Fayulu tout comme sa campagne ont été financés par Katumbi » tranche-t-il sans ambages.


Proche de l’opposant Mois Katumbi Chapwe , le bâtonnier honoraire déclare ouvertement son soutien au président de la République Félix Antoine Tshisekedi.

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!