Jean Bamanisa : Une candidature qui veut changer Ituri [Portrait]

Photo de tiers
184 Vues

Né à Kisangani le 7 avril 1964, Jean Bamanisa est un homme politique et un homme d’affaires congolais. Fils du docteur Alexander Barlovatz et de Madame Violette Nyakato, il est originaire du district d’Ituri, une des villes où il a passé une grande partie de sa jeunesse, après Kisangani et Beni. Jean BAMANISA est marié à Caroline Bemba, et est père de trois enfants.

 

Jean Bamanisa a fait ses études primaires à l’école belge de Kisangani et études secondaires en  biochimie au collège Maelle de Beni et au complexe scolaire de l’Université de Kisangani, où il a obtenu en 1983 un diplôme d’État, en Biochimie, qui le conduit à l’Université de Kisangani, où il fera la biologie, avant s’est lancé très tôt dans le monde professionnel et des affaires.

En 1987, Jean Bamanisa fait ses premiers pas dans le monde des affaires en créant BAJE sprl, entreprise spécialisée dans l’entretien des bâtiments. En 1994, il crée PETROBAJE, une filiale de BAJE, qui va oeuvrer dans la distribution des produits pétroliers et lubrifiants. En 2006, Jean Bamanisa a été élu député national de la ville de Kisangani.

Il se lance en 2012 à la course pour le gouvernorat de la Province orientale où il sera élu gouverneur de la Province Orientale avec 48 voix contre 45.

À l’aube de l’année 2015, le Congo entame difficilement un processus de découpage territorial devant le faire passer de 11 à 26 provinces et qui prévoit de scinder la Province Orientale que gère Jean Bamanisa en 4 provinces (Ituri, Tshopo, Haut-uélé, Bas-uélé).

Sur ce, pour l’élection de 2019, Jean Bamanisa s’est déclaré candidat au poste de gouverneur de la province de Ituri. De par son expérience et son vécu dans cette province, l’ancien gouverneur de la Province orientale est un grand poid qui part favoris pour être élu à la tête de Ituri.

Réformateur et innovateur dans le monde des affaires, Jean Bamanisa s’est déclaré plus que déterminer à apporter un changement drastique dont Ituri à besoin. D’où son slogan de campagne : ” ITURI DOIT CHANGER “.

 

Olivier Kalume

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.