Ituri: Le premier verdict sur l’insécurité à Djugu tombe !

Une colonne de militaires des forces congolaises FARDC. © REUTERS/Kenny Katombe

220 Vues

Le conflit aura duré plusieurs mois dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri entre les Hema et les Lendu.

Malgré la «lenteur» de sa procédure, la justice vient de rendre son verdict.

Pour ce faire, plus de cinquante prévenus ont été condamnés par le tribunal militaire de l’Ituri, jusqu’à perpétuité pour des crimes contre l’humanité commis dans le territoire de Djugu.

Le tribunal militaire de l’Ituri a rendu son verdict final samedi 28 septembre dans l’affaire opposant le ministère public aux présumés assaillants de Djugu 1, à l’issue de l’audience publique devant une foule compacte.

Les condamnés ont été reconnus coupables par le tribunal pour avoir commis de façon délibérée des crimes contre l’humanité, notamment par meurtre des centaines de civils, persécution, torture et mutilation, terrorisme ainsi que déportation des populations de leurs milieux respectifs.

Ils sont également condamnés pour incendie de plusieurs maisons et pillages de structures médicales.

Il sied de souligner que cinq prévenus ont été acquittés pour manque des preuves.

Le tribunal a, par ailleurs, déclaré éteint l’action du ministère public concernant quatorze prévenus décédés à la prison centrale de Bunia.

Rappelons que tous ces actes inhumains ont été commis de décembre 2017 jusqu’en 2018 dans plusieurs villages des chefferies de Bahame-Nord, Bahema Banyuagi et aux secteurs de Walendu Djatsi, Watsi et Pitsi dans le territoire de Djugu.

Rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.