Haut-Uele: les premiers pas historiques de Christophe Baseane Nangaa dans la localité minière de GIRO.

200 Vues

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a foulé le sol de la localité minière de GIRO depuis ce dimanche, 18 août 2019.

Arrivé sur place, le numéro un du Haut-Uele a été accueilli par une foule compacte massée le long de la route jusqu’au lieu du meeting de circonstance.

Prenant la parole, le chef du groupement a présenté les remerciements de ses concitoyens à l’autorité provinciale pour son implication dans la résolution du conflit existant entre la société GIRO et les Populations Affectées par le Projet (PAP) d’exploitation minière.

C’est au nom justement de cette population qu’avait pris la parole leur représentant pour dire au Gouverneur que les contacts sont très avancés avec l’exploitant pour résoudre le différend.

« Suite à des rencontres répétitives, une proposition était faites par la firme GIRO, celle l’accès à la brousse environnante de GIRO dans le cadre de prélèvement des échantillons pour études de faisabilité», a-t-il fait savoir au Gouverneur.

La PAP a accepté cette proposition à condition qu’elle puisse être associée à l’initiative. Mais après échanges, les deux parties sont tombées d’accord pour la subdivision de la brousse environnante deux blocs, l’une pour l’exploitation artisanale et l’autre pour la firme GIRO selon la déclaration de la PAP.

Quant à la société civile locale, elle a plaidé auprès du Gouverneur, pour que soit trouver un nouveau site de délocalisation ainsi que des nouvelles indemnisations de la population de la part de l’exploitant minier.

Prenant la parole, le chef de l’exécutif salué le début des négociations entre les deux parties tout exhortant ses concitoyens à rester vigilants pour suivre le développement du projet.

Pour ce faire, il a demandé aux représentants de ces populations affectées par le projet à confectionner des listes des victimes pour étudier la possibilité d’indemnisation.

Dans son allocution, il a assuré avoir pris tous les contacts nécessaires avec la hiérarchie de l’entreprise quant à ceux.

Concernant le désenclavement de la zone, le numéro un du Haut-Uele a fait remarquer celà entrait dans la ligne droite de sa mission dans le territoire de Watsa.

Il a, en suite procédé à la présentation de sa délégation avant de recevoir sa statue, en guise de cadeau en reconnaissance de sa volonté de faire évoluer une situation devenue stationnaire depuis près de 2ans.

Presse Gouvernorat/ Haut-Uele

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.