Haut-Uele: Le Gouverneur Baseane Nangaa consulte les chefs de divisions provinciales pour la relance de l’administration publique.

173 Vues

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa (CBN), poursuit ses consultations de toutes les couches sociales de la population.

Après les chefs coutumiers, les administrateurs de territoires, la Fédération des Entreprises du Congo(FEC), les membres du gouvernement provincial sortant, c’était le tour des responsables des divisions provinciales du Haut-Uele de rencontrer l’autorité provinciale.


Au cours de cette séance qualifiée de celle de prise de contact par le Gouverneur lui-même, les Chefs de différentes divisions provinciales ont procédé à la présentation individuelle, question de se conformer à la ligne tracée par le numéro un de l’Exécutif provincial. Après cet exercice auquel il s’est lui-même plié, le Gouverneur avait rassuré à l’auditoire que son intention est celle de travailler avec tout le monde dans le respect de la loi. Pour ce faire, Christophe Baseane Nangaa a accordé la parole aux participants, qui, à travers l’un de leur délégué, ont fait savoir au gouverneur leur desiderata.


Parmi leurs préoccupations, l’octroi, par le gouvernement provincial, des
bâtiments administratifs dignes de son nom, l’allocation des moyens de transport, de frais de fonctionnement des différents services de l’État, la rétrocession à la base, des frais récoltés à travers les différents services.
Le Chef de l’exécutif provincial a voulu aussi comprendre le fonctionnement des différents services de mobilisation des recettes.

Selon l’inspecteur provincial de la territoriale, le Haut-Uele reçoit, par trimestre, 116 millions de Francs congolais comme frais de fonctionnement des services déconcentrés. Une situation qui ne permet pas aux différents services de travailler dans des bonnes conditions d’où le sens du mémorandum.


Message capté 5 sur 5 par le Gouverneur qui a révélé ces contacts avec le ministère national de finances et les banques pour tenter de débloquer les finances de la province. Il a par la même occasion, regretté le pléthore des comptes bancaires créés par l’ancienne administration qui rend le recouvrement difficile.


Pour cela, le Gouverneur de province a promis de limiter les comptes de la province à deux dont un sera consacré aux taxes liées à la redevance minière et l’autre aux autres recettes récoltées à travers les différents services de l’État. Le Gouverneur a exhorté les chefs de divisions à œuvrer pour l’intérêt de la province.


Répondant à la question du Directeur général de la très dégradée prison centrale d’Isiro qui sollicite sa réhabilitation, le Gouverneur Christophe Baseane Nangaa a rassuré que la question était sur sa table au même titre que la réhabilitation de la résidence du Gouverneur, de son bureau à aménager au niveau du bâtiment de la mairie d’Isiro ainsi celle du parquet.
La représente de la commission nationale des droits a quant à elle sollicité l’octroi d’un bâtiment pour permettre à ce service de l’État à pouvoir bien travailler.


Clôturant la rencontre, le Gouverneur a rappelé son ambition de travailler avec les opérateurs économiques locaux pour booster le développement du Haut-Uele. Il a promis de tout mettre en oeuvre pour exaucer son programme tout en rassurant l’auditoire que son équipe était en pleine travail de préparation des audiences avec le maximum de services dans les tous prochains jours.


Presse du Gouvernorat/Haut-Uele

Cliquez sur une étoile pour la noter!