Haut-Uele: dérapages sur les réseaux sociaux, le rappel à l’ordre du gouvernement provincial.

178 Vues

Le ministre provincial près le Gouverneur de province chargé de la Justice, Droits Humains, Communication et Médias; Relations avec l’Assemblée Provinciale et Porte-parole du Gouvernement, Jean Ngelia Abusa a réuni les gestionnaires d’un certain nombre de plateformes de réseaux sociaux opérant dans le Haut-Uele pour une rencontre qu’il a, lui-même qualifiée de prise de contacts.

Ces échanges organisés ce lundi avant midi dans son cabinet de travail à Isiro, n’avait qu’un seul point à l’ordre du jour, à savoir sensibiliser les administrateurs de groupes de réseaux sociaux afin d’éviter la violation des droits de tiers par les utilisateurs.Pour le porte-parole du gouvernement provincial, les dérapages des utilisateurs des plateformes en ligne constatés depuis quelques temps ne sont pas de nature à garantir la paix sociale du fait leurs caractères diffamatoire et voilant.

Pour ce faire, Jean Ngelia a tenu à rappeler les dispositions pertinentes de la loi-cadre n.013/2002 du 16 oct 2002 sur les télécommunications en RDC ainsi que la loi n.96-002 du 22 juin 1996 fixant modalités de l’exercice de la liberté de presse en République Démocratique du Congo pour renforcer la motivation du bien fondé de sa communication.

Loin de vouloir marcher sur la liberté d’expression de ses concitoyens, ce membre du gouvernement Baseane Nangaa a tenu à rappeler que conformément à la vision politique du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi imprimée dans le Haut-Uele par le Gouverneur de province, le gouvernement provincial a l’obligation de garantir les droits et libertés de chaque congolais dans le respect strict de celle des tiers.Une communication qui semble avoir séduit l’assistance qui, dans l’unanimité a tenu à saluer cette initiative tout en formulant certaines recommandations concernant notamment l’installation des organes de régulation du secteur des médias dans la province et le renforcement des capacités des professionnels des médias opérant dans le Haut-Uele.

Pour ceux qui ne sont pas du domaine de la presse, le ministre les a exhorté à se conformer aux lois du pays dans le respect de la vie privée de chaque citoyens.Il a, en outre, rassuré à ses interlocuteurs sur sa disponibilité à recevoir leurs avis et suggestions en vue de rationaliser la gestion de ce secteur.

José-Junior Owawa

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.