Haut-Uele: Christophe Baseane Nangaa, 706 113 900 $ pour booster le développement de la province dans les 5 prochaines années.

225 Vues

Conformément au calendrier de la session parlementaire extraordinaire, le Gouverneur du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a présenté le programme d’actions du gouvernement pour les 5 prochaines années devant la représentation provinciale.

Ce document de 90 pages s’articule autour de cinq objectifs stratégiques suivants :

  • Consolider l’État de droit, l’autorité et les capacités de l’État;
  • Assurer la réhabilitation et la construction des infrastructures;
  • Renforcer les fondements d’une économie diversifiée et durable;
  • Promouvoir l’accès aux services sociaux de base et l’intégration des catégories vulnérables;
  • Améliorer la gouvernance des ressources naturelles et de l’écosystème.

Pour ce faire, l’autorité provinciale a insisté sur le fait que la consolidation de l’État de droit, le renforcement de son autorité et de ses capacités qui constitue le premier axe de son programme d’actions nécessite la mobilisation des 41 238 183 750 FC pour sa concrétisation.

C’est dans cet axe que le numéro un du Haut-Uele projette notamment de poursuivre le recensement et les cantonnement des éleveurs Mbororo en vue de leur rapatriement par le pouvoir central.

Christophe Baseane Nangaa prévoit également l’organisation des missions mixtes avec l’Assemblée provinciale auprès du pouvoir central pour éradiquer le phénomène LRA.

L’éradication des barrières illégales, le renforcement des effectifs des forces de défense et de sécurité avec une prise en charge adéquate de la part du pouvoir central font partie des priorités du gouvernement provincial.

Concernant le deuxième axe du programme d’actions du gouvernement basé sur l’aménagement du territoire et la réhabilitation des infrastructures, Christophe Baseane Nangaa révèle que 905 275 419 000 FC seront nécessaires pour sa mise en oeuvre.

C’est ainsi qu’il a fait savoir son ambition de réhabiliter 726 Km de routes d’intérêt national; de moderniser les routes urbaines modernes à travers la province; de réhabiliter 1 348 Km de routes d’intérêt provincial; de réhabiliter 2.699 Km de routes de desserte agricole; d’entretenir de façon permanente et régulière 2.699 Km de routes réhabilitées, d’organiser et de moderniser les postes de péage.

Le chef de l’Exécutif provincial a surtout insisté sur les sources de financement de son programme que sont les ressources propres; les recettes à caractère national allouées à la province; le fonds provenant de la caisse nationale de péréquation; la rétrocession provenant du FONER; les ressources exceptionnelles; les ressources provenant du portefeuille de la province et le partenariat Public-privé et Inversement privé.

Le gouverneur du Haut-Uele a fait remarquer que le coût total de ce programme estimé à 1 405 519 717 950 FC nécessite la mobilisation de tous pour sa concrétisation. D’où son appel à l’implication des députés provinciaux dont est issue la majorité de membres son gouvernement.

Juste après l’allocution du Gouverneur, le président de l’Assemblée provinciale a ouvert le débat qui a permis aux différents groupes parlementaires de donner leurs annotations pour l’amélioration du programme.

Quant au Chef de l’Exécutif provincial, il devra préparer sa réplique afin de solliciter l’investiture de son gouvernement prévue ce mercredi.

José-Junior Owawa

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Aucun vote pour le moment! Soyez le premier à noter cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.