Haut-Uele: 48 candidats stagiaires à l’académie militaire participent au concours de recrutement.

396 Vues

Le Vice-Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christian Pitanga a présidé la cérémonie du lancement du concours national de recrutement des stagiaires à l’académie militaire des Forces Armées de la République démocratique du Congo(FARDC) organisé, ce samedi 15 juin 2019 à Isiro.

Après les honneurs militaires rendus au Vice-Gouverneur de province, Christian Pitanga Magandro, le protocole d’État a présenté le déroulé de cette cérémonie organisée dans l’enceinte de l’École Primaire d’Applications(EPA). Le superviseur de la formation. Le Lieutenant colonel François Pova a ténu à réconforter les candidats qui ont choisi d’embrasser la carrière militaire au sein des écoles militaires des FARDC.

Le chef de la garnison militaire d’Isiro appelé les candidats à plus de détermination pour affronter ces épreuves. « Nous regrettons qu’aucun candidat n’a pu satisfaire lors des dernières épreuves au sein de l’Académie militaire dans le Haut-Uele», a fait remarquer le colonel Georges Boteti qui voudrait voir les fils du Haut-Uele faire mieux durant cette nouvelle session.

Prenant la parole, le Vice-Gouverneur, Christian Pitanga, représentant personnel de son titulaire Christophe Baseane Nangaa en mission, a rendu hommage au chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui ne ménage aucun effort pour hausser le niveau de la formation des Forces armées de la République démocratique du Congo pour redonner au pays son prestige de puissance militaire dans la sous région et pourquoi pas dans le monde.

Christian Pitanga Magandro a également exhorté les candidats stagiaires à l’académie militaire à redoubler d’efforts pour que cette fois-ci, le Haut-Uele soit présent lors de la sélection nationale.

Juste après les discours officiels, les bulletins d’examen ont été ouverts devant toutes les autorités provinciales présentes à la cérémonie, question de rassurer les candidats sur la crédibilité du concours. Après ces rituels, le Vice-Gouverneur a été conduit dans les salles aménagées pour les épreuves. Après la remise symbolique des copies d’examen à quelques candidats, le Vice-Gouverneur a reçu les derniers honneurs militaires avant de quitter le lieu pour rejoindre son cabinet de travail. Pour rappel, ces épreuves de deux jours sont organisées à travers toute l’étendue de la République démocratique du Congo ont pour objectif de sélectionner les meilleurs éléments à intégrer le service militaire au sein des Forces Armées de la République démocratique du Congo,(FARDC).

Pour la province du Haut-Uele, 48 candidats stagiaires à l’académie militaire participent à ces épreuves dont 27 hommes et une fille pour la session ordinaire qui comprend les candidats ayant un maximum de diplôme d’État, tandis que la session spéciale qui concerne les officiers militaires et les candidats ayant un minimum de gradué comprend 12 candidats dont une fille et 11garçons.

Pour rappel, cette formation est organisée par l’École de commandement et de l’État Major(ECEM 8) spécialisée dans la formation des officiers supérieurs et subalternes des Forces armées de la République démocratique du Congo.

Cette vague de recrutement lancée sur l’ensemble du pays se clôture ce dimanche. Les candidats stagiaires retenus vont être répartis en deux groupes. La première catégorie composée des stagiaires avec un diplôme d’État devra être formée trois ans durant à l’École de Formation des Officiers(EFO) de Kananga, tandis que la deuxième série des stagiaires composée des gradués et des licenciés suivra la formation pendant neuf mois.

Au bout de la formation ordinaire, les stagiaires ayant satisfait porteront les grands d’officier(Sous-Lieutenant) alors que les candidats à la session spéciale auront les grades de Sous-Lieutenant avec une spécialité précise selon leurs cursus au niveau de l’enseignement supérieur et universitaire(ESU).

Pour l’Exécutif provincial, il était question de s’assurer du bon déroulement du concours.

Le Vice- Gouverneur, Christian Pitanga a rassuré les forces armées de la détermination du gouvernement provincial à accompagner le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans sa vision de réformer l’armée pour faire du pays, le pivot dans le domaine de la défense et de sécurité dans la région.

José-Junior Owawa

Cliquez sur une étoile pour la noter!