Ensemble pour le changement met Felix Tshisekedi devant ses responsabilités

162 Vues

Les événements politiques en RDC se bousculent ces derniers temps. Les 3 derniers jours ont été particulièrement houleuses.

Des incidents dans la coalition FCC-Cach, les arrêts de la Cour Constitutionnelle, l”annonce par le Mouvement pour la Libération du Congo d’une marche pour protester contre les invalidations dont leurs élus ont été victimes, Ensemble pour le changement, plateforme dont Moïse Katumbi est le président, qui a vu aussi nombre de ces députés être invalidés, tape aussi du poing sur la table.

Dans un communiqué, Pierre Lumbi Olongo, vice président de la coalition dénonce “l’arbitraire” dont est victime les parties de l’opposition.

Le document ajoute que face à la situation qui prévaut actuellement en RDC, le président Félix Tshisekedi se doit de s’expliquer au peuple congolais, notamment quant à la limitation des droits fondamentaux parmi lesquels la restriction des mouvements.

Il faut dire qu’ à ce sujet, le leader de l’Ensemble dénonce le fait que son président Moïse Katumbi n’a pas obtenu l’autorisation d’atterrir à Goma, première étape de sa tournée nationale. Dans son communiqué, Ensemble pour le Changement ne ménage pas la famille politique de l’ancien président, qui selon la coalition de Katumbi, est le tireur de ficelle.

De même, ajoute le document le chef de l’État doit des explications au peuple congolais quant au bon fonctionnement des institutions notamment la cour constitutionnelle dont il est le garant, dit Ensemble pour le changement.

Pierre Kimi prend donc à témoin le peuple et souligne que si aucun acte de courage ne vient du président de la république pour stopper et corriger l’arbitraire, il ne restera qu’au peuple de se pendre entièrement en charge sur la base de l’article 64 de la constitution.


Enfin, La coalition de Katumbi appelle à la cohésion de toutes les forces de l’opposition pour des actions de grande envergure.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!