Élection Sénat: Maniema tourne le dos à Bahati Lukwebo

217 Vues

A la tête de de cette caravane protestatrice contre BAHATI LUKWEBO, le gouverneur Auguy MUSAFIRI et son vice- gouverneur Jean- Pierre AMADI membre de l’AFDC-A suivis de tous les mandataires ont marché pour afficher leur soutien au tcket FCC à l’é lection du bureau définitif de la chambre haute du parlement. Plusieurs centaines de personnes ont pris part à cette marche à Kindu la capitale du sud-kivu .cette marche de soutien à la candidature de Tambwe Mwamba au perchoir du Sénat a connu la participation de plusieurs couches sociales et politiques du Maniema .

Les mandataires du regroupement disputé par Bahati Lukwebo et Néné Nkulu ont tenu à s’afficher sans doute pour ne pas subir la foudre du Fcc qui les a déjà mis en demeure en cas de non allégeance au « nouveau leadership du regroupement AFDC-A » selon les termes de Steve Mbikayi. “ Tout le Maniema est rangé derrière Tambwe Mwamba” était le refrain du jour.

Depuis la fronde et les recentes sorties médiatiques de deux ailes du regroupement AFDC-A, le sénateur Bahati Lukwebo semble perdre des soutiens au profit de l’aile restée loyale aux directives de l’autorité morale du Front commun pour le Congo.

Du déjà vu … Rien de nouveau sous le soleil, le volte-face de l’autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo fait vite penser à la dissidence des leaders de l’actuel G7 du joug de l’ancien président Joseph Kabila ; le mot auto- exclusion était alors utilisé par les fidèles tout en ordonnant aux rebelles de tirer toutes les conséquences de leur fronde . Un bras de fer qui s’était soldé par le dédoublement des plusieurs parti-politiques au pays.

A la lumière des évènements actuels à l’AFDC-A, la majorité parlementaire a sorti son artillerie lourde avec la menace de ravir les postes aux mandataires qui s’obstineraient à suivre Bahati Lukwebo. Qui pourra accepter de perdre son poste ? Les prochains jours s’annoncent riches en fourberies et trahisons dans la classe politique.

Stratège au sein du FCC hier, Bahati Lukwebo mise beaucoup sur le changement du régime pour garder son fauteuil de leader incontestable et incontesté de l’AFDC-A et que le débaucheage du FCC ne Tournera qu’aux desavantages des traitres car l’heure ddédoublement est déjà enterré au pays de Félix Antoine TSHISEKEDI . Qui vivra verra

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.