Ebola en RDC: Muyembe rejette les arguments d’Oly Ilunga

Le docteur Jean-Jacques Muyembe. Crédit photo african shapers

265 Vues

Répondant aux questions d’une journaliste française, Jean-Jacques Muyembe qui coordonne l’équipe de riposte d’Ebola a rejeté un des arguments du ministre démissionnaire, qui dans sa lettre de démission, a dénoncé des pressions de toutes parts pour notamment imposer un second vaccin, lequel a été proposé par les laboratoires Johnson & Johnson.

“c’est un faux débat”, a répondu le professeur Muyembe. Et de poursuivre son argumentation, “parce qu’au départ notre stratégie de vaccination a été d’être conseillés par le groupe qu’on appelle —, qui conseille l’Organisation Mondiale de la Santé en matière de vaccination.

Et lors de sa réunion du 7 juillet, ce groupe avait proposé, premièrement, de réajuster la dose, parce qu’il y avait possibilité de pénurie. La deuxième recommandation, c’est qu’il est impérieux d’introduire un deuxième vaccin de nature préventive. Nous, à INRB, nous nous sommes penchés sur l’étude de candidats-vaccins et nous avons trouvé qu’il y avait trois candidats-vaccins que nous pouvions utiliser.

Il y a le vaccin russe, le vaccin chinois et le vaccin J&J. Et notre choix est tombé sur le vaccin J&J, parce que c’est un vaccin qui avait pris des donnés. Mais il n’y avait aucune pression, ni à notre niveau, ni au niveau du ministre pour choisir ou prendre le vaccin. C’était vraiment un problème de choix scientifique, basé sur les dividendes scientifiques, pour prendre tel ou tel vaccin”.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.