Ebola à Goma : ces nouveaux chiffres qui font froid au dos !

127 Vues

La situation de l’épidémie à virus Ebola va-t-elle d mal en pire dans la partie Nord Est de la République démocratique du Congo? C’est le moins qu’on puisse dire.
Les autorités sanitaires viennent d’affirmer avoir listé une chaîne de 97 personnes qui ont été en contact avec le premier cas de l’épidémie d’Ebola confirmé dimanche dernier à Goma avant son décès le lendemain sur la route de Butembo où il était transféré pour une prise en charge.

Lundi 15 juillet, 37 contacts à haut risque et 40 contacts du cas confirmé de Goma ont été vaccinés au centre de santé Afia Himbi où le patient avait été isolé avant son transfert au Centre de traitement d’Ebola (CTE), dit le ministère de la santé.

« Au total, 97 contacts au sens large ont déjà été listés à ce jour. La vaccination se poursuivra jusqu’à ce que tous les contacts identifiés aient été vaccinés. Parmi les contacts identifiés, figurent deux femmes de la famille du pasteur qui voyageaient avec lui. Après le transfert du pasteur au CTE, elles s’étaient cachées à Goma et certaines personnes pensaient qu’elles s’étaient enfuies vers Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Fort heureusement, les deux femmes ont été retrouvées à Goma ce mardi et seront vaccinées », rassurent les autorités.

Pour l’heure, la situation reste volatile dans toute la zone touchée par le virus. L’organisation mondiale de la santé (OMS) s’est dite préoccupée par la situation et déclaration Ebola comme étant une urgence sanitaire mondiale.

Pour ce faire, la communauté internationale essaye de se mobiliser. Le gouvernement britannique a, quant à lui débloqué 50 millions de dollars pour pour lutter contre Ebala.

José-Junior Owawa

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.