Désenclavement de Watsa, Christophe Baseane Nangaa plaide pour l’implication de l’église.

172 Vues

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa en tournée de reconnaissance dans l’arrière province poursuit son séjours en territoire de Watsa.

Alors qu’il ne cesse d’enchaîner les audiences avec les différentes couches de la population, l’homme n’a pas oublié sa foi chrétienne.

En catholique incontesté, CBN, comme le surnomme ses concitoyens a pris part à la première messe de 06 heures célébrée en la paroisse Sainte mère de Dieu à Watsa cité.

Accompagné notamment des ministres Crispin Alibu de l’Intérieur, Ismaël Ebunze, en charge du Plan, Norbert Mandana, chargé des Infrastructures et les autres membres de son cabinet dont le Directeur de Cabinet Adjoint, Raphaël-Marie Masoki, le Gouverneur de province a surtout insisté sur la nécessité de l’implication de l’église comme société civile dans la réalisation de sa vision qui est celle d’enclencher le développement du Haut-Uele.

Présenté à l’Assemblée par le prédicateur du jour, Christophe Baseane Nangaa a, à son tour, procédé à la présentation de «l’échantillon» de son gouvernement avant d’appeler ses concitoyens apprendre le courage de défendre leurs droits conformément à la loi.

« La chose la plus importante dont vous pouvez vous en réjouir est que vous êtes désormais une province libre», a-t-il déclaré avant de poursuivre sur l’objectif de sa mission.

« La route Isiro-Mungbere-Watsa-Faradje-Aba est la priorité des priorités de mon gouvernement raison pour laquelle j’ai choisi de faire ce tronçon pour palper du doigt cette réalité», a-t-il fait remarquer avant d’ajouter que tout au long de sa tournée, il a démantelé la quasi-totalité des barrières illégales installées sur la route pour permettre aux populations de circuler sans trop des difficultés.

Cette communion était également l’occasion pour le Gouverneur de solliciter l’implication de la population pour réaliser cette ambition.

L’église a, pour ce faire, rassuré l’autorité provinciale sur son soutien pour l’intérêt supérieur du Haut-Uele.

Juste après, le chef de l’exécutif provincial a eu droit aux honneurs de la majorette paroissiale à qui il a prodigué quelques conseils.

Quelques minutes plus tard, le cortège a pris la direction de sa résidence .

Surplace, il a enchaîné des audiences notamment avec les chefs coutumiers.

Dans la journée, le numéro un du Haut-Uele se rendru dans localité de GIRO située en chefferie de Marimiza question d etre à l écoute de la population pour une solution idoine au dossier Giro .

Presse Gouvernorat/ Haut-Uele

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.