Crise farine de Maïs : Joseph Kabila vole à la rescousse

3
(2)
1 128 Vues

La ferme Espoir de Joseph Kabila, prédécesseur de Félix Tshisekedi a ouvert ses portes à la population lushoise. Face à la flambée vertigineuse de la farine de Maïs, Joseph Kabila à ouvert un point de vente de cette denrée de première nécessité à Kashamata au sud-ouest de la ville de Lubumbashi vers la frontière de Kasumbalesa.

La ferme espoir vend donc un sac 25 kg de farine de Maïs à 22 000 FC, contre 35000 voire 40 000 FC pour celle importée de Zambie principale fournisseur de ce produit.

Cette initiative est saluée à Lubumbashi. Ce samedi, le gouverneur de province a visité le point de vente. Jacques Kyabula Katwe a décidé sur place qu’un sac soit vendu à 18 000 FC au lieu de 22 000 FC, le gouvernement provincial prend en charge les 4000 FC sur chaque sac afin de soulager la population déjà désemparée par cette hausse précoce de son aliment de base.

Donc, c’est plus ou moins 202 500 dollars américains que le gouvernement provincial versera à la ferme espoir pour 81 000 sacs de farine de Maïs que la ferme espoir dispose.

Cette intervention du gouvernement provincial tombe à point nommé. Il passe pour un encouragement d’initiative privée par les congolais ou au contraire, les critiques du gouverneur JKK estiment que le gouverneur veut faire des beaux yeux à l’autorité morale du FCC.

Tout compte fait, la population demeure la grande bénéficiaire de l’initiative de la ferme espoir et du gouverneur de la province du Haut-Katanga.

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.