Cour constitutionnelle : la Haute cour rétropédale

378 Vues

Contrairement au feuilleton qui avait défrayé la chronique avec la suspension de l’installation des sénateurs, cette fois l’intervention du Chef de l’État au sujet des arrêts de la cour constitutionnelle n’aura pas été qu’un canular pour apaiser les consciences de l’opinion tant nationale qu’internationale.

En effet, la commission correctionnelle de la plus haute cour vient de rendre des arrêts modifiants les premiers.

Ainsi par exemple, le bavard Chérubin Okende vient d’être réhabilité et récupère son siège, tout en défaveur de Pelenda comme l’ancien musicien Jean Goubald de CCU reprend son siège à Pierre Kangudia ancien ministre de Budget. La décision de la cour constitutionnelle a aussi réhabilité le député MLC Raphaël KIBUKA, l’un des députés les mieux élus du Mont Amba

Tous étaient invalidés par la Cour Constitutionnelle après leur élection, alors que la loi électorale parle 60 jours seulement.

Ainsi, les décisions de la haute Cour qui ne souffrent d’aucun recours, ont dû être revisitées pour erreur matérielle. Comme le président de la cour Benoît Lwamba l’avait annoncé à la presse après sa rencontre avec le président de la République.

Tous ces arrêts rendus dans la soirée du vendredi 28 Juin 2019 s’annoncent comme prémices d’une longue série qui doit corriger les arrêts rendus 5.

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!