Corneille Nangaa engage une firme américaine pour obtenir l’ annulation des sanctions américaines.

175 Vues

Sanctionné en février dernier par les Etats-Unis, Corneille Nangaa, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) affirme avoir engagé un cabinet américain pour obtenir l’annulation des sanctions.

“Il y a un travail qui est en train d’être fait. J’ai pris un cabinet américain qui travaille sur le plan juridique. Il y a aussi un travail politique et diplomatique pour apporter la bonne information”, a déclaré Corneille Nangaa au cours d’un échange ce vendredi avec les responsables des médias à Kinshasa.

Rappellons que Corneille Nangaa, son adjoint Norbert Basengezi et Marcellin Basengezi l’un de ses conseillers, Benoit Lwamba, président de la Cour constitutionnelle, et Aubin Minaku, ancien président de l’Assemblée nationale avaient été sanctionnés suite aux “allégations de corruption et/ou des violation de droits de l’homme, d’abus ou d’atteinte à la démocratie dans l’exercice de sa mission” après les élections de décembre dernier.

La CENI n’avait pas tardé à rejeter ces sanctions. Cependant Nangaa affirme se battre pour sauver sa réputation.

“Je pouvais rester ici, manger les maniocs. Je me bats pour ma réputation. Les sanctions américaines sont basées sur des mensonges”, a-t-il dit.

Ces sanctions prises par le trésor américain incluent l’interdiction de visa à Nangaa et ses proches, et à tout citoyen américain de collaborer avec ces derniers.

Rédaction

Cliquez sur une étoile pour la noter!