Conseil de sécurité : Kinshasa sollicite le renouvellement du mandat de la Monusco

39 Vues

L’ambassadeur de la RD Congo aux Nations unies, Ignace Gata Mavita, a exprimé la volonté du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de collaborer avec la MONUSCO en vue d’une reconfiguration pour un redimensionnement quantitative des troupes qui devront être moins nombreuses mais mieux équipées et aguerries face à la guerre asymétrique dans la collaboration avec les forces armées nationale pour la traque des groupes armés.

 

Il l’a dit ce lundi 18 mars 2019 devant le Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en RDC. À cette occasion révèlent les sources sur place, le numéro un congolais au Conseil de sécurité des Nations-Unies, Ignace Gata, a sollicité auprès du Conseil de sécurité le renouvellement du mandat de la MONUSCO pour une période d’une année et à redimensionner quantitative des troupes qui doivent être aguerries et le nombre soit réduit.

À l’en croire, poursuit-il, ce redimensionnement ne doit pas concerner la Brigade d’intervention rapide ainsi que la dotation des troupes en moyens et en équipements appropriés de manière à renforcer leurs capacités opérationnelles pour combattre les menaces asymétriques sur le terrain.

Par la même occasion, Il a demandé la prise en compte du DDR, d’inclure la problématique de la lutte contre le pillage des ressources naturelles avant de demander aux pays voisins d’où proviennent les groupes armés étrangers d’engager des dialogues politiques avec les groupes armés concernés dans le cadre de la résolution de cette crise.

Rappelons-le, plusieurs conseillers du nouveau président de la RDC ont pris part à cette réunion. Parmi eux, Bestine Kazadi conseillère en matière des coopérations internationales.

Election-net.com/Times.cd

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.