Comme Katumbi,Bemba zappe le combat de la«vérité des urnes»

208 Vues

Le président du Mouvement de Libération du Congo a tenu son meeting à la place Sainte -Thérèse ce dimanche. Après une procession émaillée de quelques scènes de violence, le chef de fil du MLC a tenu un discours où il a fait une chronique du combat de son mouvement politique, de 1998 à 2019.

Vingt et un an de lutte pour “l’instauration de la démocratie”. L’ancien vice-président a pris le contre-pied de militants lesquels scandaient des slogans contre Moïse Katumbi, qualifié de traitre, Jean-Pierre Bemba a tout de même essayé de calmer les anti Katumbi en soulignant que «Moïse Katumbi est notre frère et il est avec nous» a-t-il déclaré.

Le numéro un du MLC qui a improvisé une série de questions et réponses avec la foule, a soutenu certes qu’il est venu poursuivre le «combat sur la vérité des urnes», il a aussi ajouté que ce combat-là est maintenant un combat pour les intérêts du peuple.

Devant l’insistance des militants, qui lui ont exiger “d’être clair sur cette question”, Bemba Gombo s’est voulu un peu évasif. À la question de savoir s’il peut accepter de travailler au côté de Félix Tshisekedi, l’ancien sénateur a une fois de plus esquivé la question arguant qu’il veut simplement lutter pour l’instauration de la démocratie.


Une chose est sûre, l’opinion a découvert un Bemba assagi, se posant en homme de paix et dénonçant le tribalisme.

Un peu comme Moïse Katumbi, le “Igwe” a voulu poser les bases d’un combat futur qui se fera dans la paix.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!