Candidat naturel du MLC à la prochaine présidentielle, Jean-Pierre Bemba, le verdict final n’intervient pas ce mercredi !

48 Vues

Contrairement à ce qui se dit sur la place publique,  la Cour pénale Internationale ne rend pas son verdict ce 4 juillet.  Le sénateur congolais acquitté dernièrement dans l’affaire qui l’opposait à la procureure, Fatou Ben Soudan, pour inaction dans les atrocités commises par ses hommes en République Centre africaine entre 2002-2003 doit encore attendre quelques jours pour être fixé sur son sort.

En effet, contrairement à ce qui se repend dans la société, la Chambre d’appel qui statue sur la deuxième affaire concernant la subornation de témoins examine aujourd’hui les éléments complémentaires qui devront être annexés au dossier avant le verdict.

Contacté par election-net.com, le porte-porte de la Cour pénale internationale au bureau de Kinshasa, Patrick Tshibuyi renseigne qu’il ne sera pas question dans l’audience de ce mercredi, 4 juillet de se prononcer sur le verdict final.

Pour l’heure, les partisans de l’ancien vice-président de la République Démocratique du Congo et « candidat naturel » du Mouvement de Libération du Congo, son parti politique à l’élection présidentielle à venir retiennent leur souffle. Jean-Pierre Bemba étant attendu au prochain congrès du parti prévu pour ce mois de juillet.

Jose-Junior Owawa     

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.