Bukavu : les enseignants des écoles catholiques déclenchent un mouvement de grève

5
(1)
256 Vues

Certaines écoles du secteur public de la ville de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu n’ont pas ouvert leurs portes ce mercredi 25 septembre 2019.

Les professionnels de la craie ont déclenché un mouvement de grève pour exiger l’ajustement des frais destinés à leur enveloppe salariale et un traitement égal avec leurs collègues de provinces de Kinshasa et Haut Katanga durant cette période de gratuité de l’enseignement de base dans en République Démocratique du Congo et particulièrement dans la ville de Bukavu.Réunis à l’institut Matendo dans la capitale provinciale du Sud kivu ,ces enseignants dénoncent selon un qui s’est confié à notre rédaction le traitement inégal des enseignant de sa province avec ceux des villes de Kinshasa ou encore Lubumbashi. “il est anormal que les enseignants de Kinshasa et Lubumbashi puissent jouir de certains avantages, entre autres le paiement du palier du salaire réajusté” A titre illustratif , un enseignant de Bukavu devra percevoir 40000 Francs Congolais Alors que ceux de Kinshasa et Lubumbashi vont obtenir un avantage de 70 000 Francs de logement pendant que ceux des chefs-lieux 35000 Franc Congolais comme aucun fonds alloués.

Par ailleurs, ils disent ne pas être prêts de travailler pour la somme qu’ils qualifié de maigre et invite les autorités à prendre en considération leurs revendications en remontant un enseignant au traitement de 900$ afin de stopper la grève.

Pompon BEYOKOBANA

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.