Beni : Mbusa Nyamwisi promet de mettre sa connaissance du Grand Nord à la restauration de la sécurité

96 Vues

Le président du parti politique RCD-KML et un des leaders du Nord-Kivu, Antipas Mbusa Nyamwisi a promis de mettre sa connaissance de la région du Grand-Nord à l’instauration de la paix dans cette partie du pays.
Dans une interview accordé ce lundi 1er juillet à Radio Okapi, a complètement manifester sa volonté de contribuer à mettre fin à l’insécurité.

« Je suis là pour pouvoir mettre ma connaissance de cette région du Grand Nord au service de ceux qui s’occupent des questions sécuritaires. J’ai été chef ici lorsque le pays était divisé. J’ai une certaine connaissance de la région et de tous ses problèmes. J’ai l’avantage que la plus haute autorité du pays m’a clairement dit qu’elle voulait me voir contribuer à la restauration de la sécurité », a déclaré Mbusa Nyamwisi.

De retour au pays après sept ans d’exil, le président du RDC-KML est rentré au pays depuis environ un mois. Face à situation d’insécurité quasi permanente qui prévaut à l’Est du pays, Mbusa Nyamwisi appelle à une collaboration permanente entre les FARDC et les casques bleus de la MONUSCO.

« L’armée congolaise et les casques bleus doivent pouvoir travailler ensemble, malgré des couacs qui ont existé. Mais on a aussi vu des moments de collaboration qui ont donné des résultats évidents : les M23 ont été vaincus par cette collaboration, il y a eu des moments où ils ont eu des victoires sur les ADF et d’autres groupes armés. Dernièrement à Ngite, ils ont taillé en pièce une cohorte des ADF, ils étaient ensemble. Il n’y a que de cette manière qu’on peut mettre fin à ça », explique M. Mbusa.

Pour faire face à l’épidémie d’Ebola à Beni et Butembo, il a également promis de contribuer à sensibilisation des populations.

« Je suis heureux d’être là. Je sais que la tâche est difficile. Mais je viens participer avec d’autres qui font déjà un grand travail dans la campagne de sensibilisation contre Ebola. Je viens participer à la campagne de sensibilisation contre Ebola pour qu’on respecte tout le protocole prescrit à cet effet pour qu’on puisse vaincre totalement Ebola », promet Mbusa.

Quelques jours après son retour son retour au pays, Antipas Mbusa avait suspendu sa participation aux activités de LAMUKA pour se consacrer à la lutte contre l’épidémie d’Ebola et l’insécurité qui menacent la province du Nord-Kivu, son fief.

Cliquez sur une étoile pour la noter!