Base-UDPS: La mise en garde de Fils Mukoko à Jeanine Mabunda

Fils Mukoko ancien secrétaire national chargé de la mobilisation devant le siège de son parti UDPS. Photo: Ilunga M/ElectionNet

121 Vues

À l’UDPS on l’appelle le gardien du temple. Il fait partie des dures de l’aile radicale de ce parti fondé par entre autres Étienne Tshisekedi.

Aujourd’hui, après avoir pris la direction des opérations à la tête d’une horde des “combattants” qui ont investi le palais du peuple, Fils Mukoko est revenu à la permanence du parti, le poing levé, arborant une tenue militaire, comme s’il voulait en découdre avec ceux qui ont osé “outrager” Fatshi( Félix Tshisekedi).

Cet ancien secrétaire national chargé de la mobilisation veut tout faire pour que la coalition dont fait partie son parti politique tire un trait sur “l’accord” qui l’unit au Front Commun pour le Congo de l’ancien chef de l’État.

Pour lui, cet “accord” a mis en coalition “un ange et un demon”. Aujourd’hui, ” tout le monde me donne raison parce que j’avais dénoncé ce contrat”, dit-il. Et de poursuivre, “ce que les députés du Front Commun pour le Congo ont fait c’est une violation de la constitution. Nous avons constaté qu’ils sont de mauvaise foi. Nous avons mobilisé la base aujourd’hui. Mais demain, nous allons faire une grande mobilisation en soutien au chef de l’État. Dorénavant, nous manifesterons à chaque plénière de l’Assemblée Nationale pour faire la surveillance citoyenne”.

Et lorsque nous posons la question de savoir si toutes ces actions ne vont pas fragiliser la coalition Cap pour le changement et le Front Commun pour le Congo, ce mobilisateur répond que tant pis cela va capoter. ” Nous ne voulons plus de cette coalition, nous la base”, assène-t-il. “Nous attendrons jusqu’à ce que le président va dissoudre le parlement. Aujourd’hui, c’était une mise en garde à Jeanine Mabunda qui a laissé faire ce débat.


S’adressant au peuple congolais, Fils Mukoko Mudipanu appelle à une mobilisation générale. Ensuite, citant Thomas Sankara, il ajoute : ” qu’il soit maudit ce peuple qui attend toujours le mot d’ordre de l’élite politique”. Mukoko conclut enfin, ” on doit se prendre en charge parce que l’élite politique est corrompue ! “.

Ilunga M

Cliquez sur une étoile pour la noter!