Attesté«faux» par le CEEC.L’ACAJ invite le procureur général à enquêter sur la disparition du vrai diamant

265 Vues

L’association Congolaise pour l’accès à Justice se dit scandaliser par le contenu du procès -verbal du Centre d’expertise, d’évaluation et de Certification des substances minérales précieuses et semi-précieuses, qui constate qu’il lui a été déposé autre chose que le diamant de 87 carats.

Par conséquent l’ACAJ appelle le Procureur Général près de la Cour de cassation à enquêter sur la disparition du vrai diamant et arrêter les suspects.

Selon un rapport présenté par le centre d’expertise, évaluation et certification des substances minières et semi précieuses CEEC, la pierre détenue par Lambert Mende est faux diamant.

Par ailleurs Me Georges Kapiamba président de cette ONG remet en cause les résultats présenté dans le dit PV du CEEC estimant que le Procureur général près la cour de Cassation peut aussi s’en saisir de cette affaire pour enquêter réellement sur afin d’attester sur la véracité du dit rapport qui suscite beaucoup des doutes , et arrêter les suspects.

Rappelons que Lambert Mende candidat Gouverneur dans le sankuru ,et député national élu de Lodja avait été brièvement interpellé à son domicile de Kinshasa dimanche 19 mai dernier, puis relâché quelques minutes plutôt car soupçonné de détenir un diamant de plus de 80 carats sans en être négociant.

Le ministre ai de l’intérieur Basile Olongo, l’accusait de détenir cette pierre précieuse et qu’il devrait être poursuivi.

Patrick ABELY

Cliquez sur une étoile pour la noter!