dim. Déc 8th, 2019

Djugu: Félix Tshisekedi visite la prison de son père Étienne Tshisekedi.

240 Vues

Le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa poursuit son séjour dans la province de l’Ituri. Meurtrie par des violences inter communautaires, le territoire de Djugu est devenu quasiment le centre du pays depuis quelques temps.

Alors que la République démocratique du Congo (RDC) celebrait son 59 anniversaire d’indépendance, Djugu a concentré l’attention de toutes les autorités nationales en particulier du Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Crédit Photo: ElectionNet

Arrivé le dimanche, 30 juin 2019 à Bunia, le président congolais a conduit une forte délégation composée de toutes les autorités nationales et provinciales présentes dans le Chef lieu de la province à Djugu, l’épicentre de la crise.

Dans son escorte de plus de 100 véhicules, se trouvaient aussi le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa, celui de l’Ituri, Jean Bamanisa Saïdi, le Vice premier intérimaire de l’Intérieur, Basile Olongo Pongo et Vital Kamerhe, le Directeur de cabinet du président.

Surplace, ces autorités de premier plan ont pris part, aux côtés du Chef de l’État, à une importante réunion du comité de sécurité.

Cette séance qui a durée plus de 4heures a connu la participation de plusieurs officiers militaires en opération dans la zone, notamment le Chef d’État Major en charge des renseignements, le Général Gabriel Amisi Kumba, le numéro un de l’offensive militaire en cours dans la zone.

Associée à cette initiative présidentielle organisée dans le bâtiment administratif du territoire de Djugu, les leaders des communautés Hema et Lendu en conflit ont été rassurés par le numéro un du pays concernant sa volonté à éradiquer cette crise. Il a, pour ce faire, ordonné aux forces de défense et de sécurité en opération à Djugu de rester surplace jusqu’à la fin complète de la crise.

Aux côtés du Chef de l’État, le numéro un du Haut-Uele a participé à la visite guidée de la tristement célèbre prison de Djugu que fût le lieu carcéral d’Étienne Tshisekedi, le père du nouveau président congolais sous le règne du Maréchal Mobutu.

Le Gouverneur du Haut-Uele, de l’Ituri, le Directeur de cabinet du Chef de l’État ainsi que le Vice-premier Ministre intérimaire de l’Intérieur ont accompagné le fils Tshisekedi au très vénéré avocatier planté à son temps, par l’opposant historique sous les régimes Mobutu, Kabila père et fils lors de sa détention.

La séance terminée, le cortège présidentiel, fort de ces quelques centaines de passagers a pris la direction de Bunia, par ailleurs hyper sécurisée par notamment la garde républicaine armée jusqu’au dents.

Suivi d’au moins par trois hélicoptères de l’Armée congolaise et de la Monusco,
le président Félix-Antoine Tshisekedi ne s’est pas empêché de s’arrêter après avoir parcouru une quarantaine de Kilomètres où il a été contraint, par la population massée le long de la route, d’improviser un discours de circonstance. Il a par ailleurs exhorté son peuple à cultiver l’amour afin de préserver la paix sociale.

Arrivé à Bunia vers 18heures locales, le Chef de l’État a accordé plusieurs audiences dans sa résidence. Le numéro un du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa a, pour sa part profité de cette deuxième rencontre pour approfondir les échanges entamés dimanche à Bunia même avec Félix Tshisekedi.

José-Junior Owawa